Je ne suis pas une blogueuse

Les apparences sont contre moi et pourtant. Je ne suis pas une blogueuse. Jamais je ne me suis qualifiée moi-même de « blogueuse » : in petto j’écris un blog et toujours in petto je ne vois pas du tout en quoi ça devrait faire de moi une blogueuse (quel que soit ce qu’on met sous ce vocable hideux que l’académie française devrait interdire derechef de notre belle langue pour crise de lèse-phonologie).

La preuve ou presque en quelques faits :

  • Je peux passer un bon bout de temps sans vous écrire et je ne vous dit même pas si je suis en vacances. Ou bien si j’ai eu une crise hémorroïdaire. Ou si j’ai juste pas envie d’écrire. Bref, je « n’anime » pas ma « communauté de followers » (rien que l’expression me fait rire). Et en plus je vouvoie les gens, il parait que c’est nul pour la proximité…
  • Je n’ai aucune organisation pour écrire mes billets. Je veux dire aucune : pas de planning, pas de truc préparés à l’avance, pas de jours dédiés pour une rubrique ou une autre. Pire : je continue à écrire des trucs dont tout le monde se fiche à part moi (genre des trucs sur l’opéra chinois). J’écris quand ça vient, comme ça vient et sur le sujet qui me fait envie le jour J.
  • Je suis nulle en thèmes racoleurs et je rembarre toutes les extraordinaires propositions de partenariats qu’on me fait. Réjouissez-vous : ça vous a entre autres évité un billet sur une marque de rideaux français importés à Shanghai, vous l’avez échappé belle. Oui, vous pouvez me baiser les pieds, ça j’accepte.
  • Je ne consomme aucune paillettes (il parait que beaucoup de blogueuses adorent les paillettes, et il parait même qu’elles idolâtrent les licornes. Vu mon agecanonix, je pense qu’il est bon pour ma tension que je ne flirte pas trop avec les licornes, ça s’accorde mal avec le déambulateur).
  • Je n’ai aucune photo de moi dans un petit cercle en haut à droite de ma page d’accueil. Ni aucune intention d’en avoir une. Et je ne suis aucun autre conseil « spécial blogueuses » non plus.
  • Je ne suis jamais sélectionnée par Hellocoton (sauf exception les jours où ils se sont gourés parce qu’ils ont laissé les stagiaires aux manettes. C’est arrivé deux fois). Si vous non plus vous ne connaissez pas Hellocoton c’est pas grave, c’est juste que vous n’êtes pas plus blogueuse que moi, continuez à vivre votre vie normale. La vie normale est bonne pour la santé.
  • Je ne passe pas des heures à prendre mes photos, ni des heures à les retoucher. Si elles sont bien tant mieux, sinon tant pis. De toute façon je ne suis pas photographe : mon truc c’est d’écrire.
  • Je suis rétive aux réseaux sociaux. Sur mon compte Facebook personnel je ne suis connectée qu’avec de vrais amis de ma vraie vie et je ne poste jamais de photos de mes repas, preuve s’il en est que je n’ai rien compris au concept.
  • Un jour sans doute j’arrêterai d’écrire ici, et je n’aurai même pas besoin d’une cure de désintoxication.

Bref. Rien de grave sous le soleil, on pourrait même dire qu’on s’en moque éperdument. Il se trouve que j’avais envie de le dire, juste comme ça en passant. Je fais peut-être une crise identitaire du 26 juillet. Il semblerait que le 26 juillet soit la date anniversaire de Mick Jagger (ainsi que l’anniversaire du décès de François 1er de Bretagne dit le Fratricide) mais cela n’a évidemment strictement rien à voir avec ma prose du jour.

Aller, maintenant et rien que parce que c’est vous je peux bien l’avouer : oui j’étais en vacances ces dernières semaines, sous l’aimable fraîcheur française (vraiment très aimable : 37° à Shanghai dès 7h du mat’ ça vous fait regretter illico n’importe quel 18° des bords de Loire). Et maintenant que je suis revenue, les affaires reprennent !

 

Source photo : humour.com

GrandBondMilieu_pas_blogueuse

20 Comments

    • Ce serait donc ça… 😉 Là effectivement je ne suis pas sur la bonne voie vu que je décline consciencieusement toutes les offres ceux qui voudraient m’en donner (pas gratuitement hein, pour que je leur fasse de la pub évidemment…). Vraiment aucun sens du business cette fille… 🙂

      • Moi, j’accepte la dénomination « blogueuse », au sens, oui, j’ai un blog, et j’y écris de temps en temps. Pas très régulièrement, ni très souvent, certes, mais il n’est pas encore totalement à l’abandon.

        Par contre, tout le reste pourrais me correspondre (sauf les photos, j’y passe du temps, mais j’aime les photos. Plus que l’écriture).

        Et puis, qui nous a surnommé les « China Blogueuses » ? ;-p

        • Ouuuuuuuuuuh, mais c’est qu’on me place face à mes contradictions et en public en plus. Yen a qui on été privés de raclette pour moins que ça ma petite dame 😉
          J’avais bien pensé initialement nous appeler les « China Blogueuses, non-blogueuses et qui-ne-savent-pas-encore-si-elles-veulent-qu’on-les-appelle-blogueuse-ou-non » mais ça m’a paru un tout petit peu long comme nom de groupe 🙂

          • J’adore placer les gens face à leurs contradictions 😉 Tant pis, je garderai mes bonnes adresses pour moi… :-p

            Et puis, au vu de mes indications de direction tout à fait synthétiques, tu te doutes bien que les noms alambiqués ne me font pas peurs (bien au contraire ^^).

  1. La twitteuse est monotype et compulsive. La blogueuse a plus de distance dans sa pratique et développe une riche palette de réponses face aux pièges sournois de l’auto-exposition du monde selon Google. Quand la blogueuse est blagueuse et disparaît au gré de ses humeurs, elle ne craint rien. Surtout pas de coming out au retour ! Restez aussi facétieuse qu’un phoque en Baie de Somme avec qui on est tout heureux de jouer à cache-cache parmi les vaguelettes !
    Je reviens tout juste de vacances et j’ai été très heureuse de vous retrouver.

    • Facétieuse comme un phoque en Baie de Somme, si seulement les dieux de la météo shanghaienne vous entendaient ! 🙂
      Merci en tout cas pour votre petit mot, qui comme toujours fait plaisir et mouche comme d’autres font échec et mat. Bon retour au travail !

  2. Ahah ton article a été sélectionné aujourd’hui ! :p
    A part ça, j’ai beaucoup aimé cet article. 🙂 J’imagine que tant que tu prends du plaisir à écrire sur ton blog quand tu en ressens l’envie/le besoin, tout va bien. Il n’est pas forcément nécessaire de coller des labels pour apprécier ce que l’on fait. Bonne journée ! 🙂 xx

    • Meuuuuuuh non chuis pas sélectionnée : les stagiaires sont en vacances ! 🙂
      Merci en tout cas pour le petit mot et bonne journée à toi aussi…

    • Oh ben si en fait, je suis sélectionnée mais j’ai la pub qui se met à la place de mon billet au bout de 2 secondes ! Les trucs qui n’arrivent qu’à moi… 🙂

  3. Ben, moi je vais me renseigner sur ce qu’est exactement un blog, je veux dire ce que l’on peut faire ou pas avec.
    Nous venons de faire une expositions de photos sympas dans mon village et souhaitons en faire un blog pour le rendre pérenne et visible par tous mais je crains fortement la récupération d’images alors que toi tu fais un blog avec une partie « privée »….. on va se documenter.
    Sinon j’aime bien les blogeuses qui n’en font qu’à leur tête ! si là aussi il faut se mettre des « interdits » ou s’entourer d’une organisation administrative, zut alors !

    • Si vous voulez que ce soit pérenne et visible il faut que le site soit public et accessible à tous. Mais pour ce qui est de la protection de vos photos, beaucoup mettent une sorte de filigrane ou de signature sur les photos qu’ils mettent sur le net pour éviter qu’elles soient reprises. Mais il y a sûrement d’autres solutions techniques possibles pour vous éviter une éventuelle malveillance.
      Et pour ce qui est de n’en faire qu’à ma tête, je crains qu’il ne soit trop tard pour me changer : je ne sais pas faire autrement 😉

  4. Eh bien si j’en crois ton article, je ne suis pas non plus une blogueuse… Je me suis absentée 3 semaines sans rien dire et je compte bien recommencer très vite^^. Je ne fais pas de photo, parle de ce qui me chante et ai refusé un article sponso sur les robes de la marque tagadatsointsoin.
    J’apprends par la même occasion que tu as été sélectionnée (sûrement pendant mon absence pour que je ne puisse pas te chambrer) et je découvre que tu vouvoies (je suis vexée de ne pas avoir eu cet honneur).
    Bref t’es où maintenant ? Paris, Loire ou Shanghai #jairiencompris

    • 1) Back in Shanghai à l’heure où je te parle. 2) Spontanément je vouvoie, mais si on me tutoie j’arrive à répondre en tu (je fais des efforts d’intégration de ouf ;-)). Et 3) Ophélie a finalement raison : je suis sélectionnée en Une mais à cause d’une sombre malédiction publicitaire (j’avais qu’à pas refuser le sponsor « rideaux », c’est pire que la malédiction des pharaons ça…) la case où mon billet apparaît en sélection est recouvert part la pub Hellocoton au bout d’une seconde (ah, ils sont forts les stagiaires HC ;-)).
      Bon ben re-bonnes vacances si j’ai bien compris… 🙂

  5. Tout pareil à part les photos (mais juste parce j’aime ça), aucune stratégie ni excuses d’absence mais seulement le plaisir des mots. Je suis bien une blogueuse mais pas sérieuse et c’est comme ça que je l’ai toujours voulu : MON espace avec mes errances, mes envies, mes histoires et mes billets erratiques ou prolifiques…

  6. Ahahah!!!
    Tu es une blogueuse, la preuve en est faite: tu écris un blog!!! (en plus tu as des lecteurs, t’es fichue)
    Blagues mises à part, un blog est ce que l’on en fait (photo ou pas, chat-mignon ou pas, licorne ou pas)
    Sur de nombreux points je me retrouve dans ta description (sauf les rideaux: personne ne m’a jamais rien proposé…la loose!!!)
    Enfin bref, on fait ce que l’on veut et c’est ça ké bien!

    Continue à faire comme tu le sens (même à parler d’opéra chinois!)

    • Ne te bile pas pour les rideaux, quand j’ai reçu cette proposition je ne me suis pas exactement sentie gratifiée mais plutôt utilisée. La jeune femme, fort courtoise par ailleurs, a quand même eu le toupet de me dire que c’était tout à fait en rapport avec ce que j’écrivais et que ça intéresserait vraiment beaucoup mes lecteurs, j’en ris encore.
      Et comme je ne peux vraiment pas parler de chatons mignons, je pense que je vais continuer à parler d’opéra chinois sur tes bons conseils 😉

  7. Et moi, c’est pire que toi. Comme je suis ‘vieille’, on ne me propose que des compléments alimentaires et des trucs pour faire le ménage, à tester.
    En plus, comme je suis ‘vieille’, j’ai pris le fils du copain d’un collègue pour faire mon blog. Pendant un an, c’était nickel et il a quitté la région. Au moment de renouveler l’abonnement, il l’a fait à son nom et l’hébergeur n’a pas fait le lien avec moi. Un hébergeur anglais, en plus ! Du coup, je n’ai jamais pu récuperer mon blog, on me disait – Donnez nous la preuve que vous êtes bien Ridée rideuse. Après envoi de preuves et lettres recommandées, j’ai tout laissé tomber.
    Je vais faire un nouveau blog pour la rentrée.
    Donc, moi non plus, je ne suis pas une blogueuse

    • Alors là j’avoue : chapeau pas pour les compléments alimentaires et les produits ménagers. Tant qu’ils passent pas encore aux couches anti-incontinence et aux monte-escaliers Stanna l’honneur est sauf 🙂
      Et pour ce qui est des codes de votre blog : c’est affreux ! Il faut de toute urgence que ce jeune homme vous envoie les codes et que vous régliez ça avec l’hébergeur, c’est trop bête de tout recommencer à zéro, même si vous n’êtes pas une blogueuse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :