On reste !

Vous avez remarqué ? Nous sommes au mois de juin. Et qui dit juin à l’étranger dit grande valse des « farewell parties », des au revoir émus (un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout), des amis  arrivés avant nous, ou en même temps, voire même après et qu’on s’apprête à voir partir. Est donc …

Plus

Un dimanche de vote à Shanghai

Ce n’est pas parce que nous vivons à l’étranger que nous nous sommes trouvés à l’abri du bruit et de la fureur de cette invraisemblable campagne présidentielle, ce n’est pas parce que nous vivons à 10 000 km de notre pays que notre citoyenneté s’est diluée dans l’éther. Hier était un jour de vote à …

Plus

Bébé en Chine : coutumes du premier mois

J’ai fait un bébé en Chine. Conçu, couvé et sorti élégamment 100% en Chine. Et à part le décor et une chambre d’hôpital de dingue, c’était presque tout pareil qu’en France. Jusqu’à ce que je sorte de la maternité. Première excentricité pour commencer : je suis sortie de la maternité, à J+48h. J’allais bien, Petite …

Plus

Lost in translation, swimming in frustration

Mon chinois ne s’améliore pas, il serait même plutôt en train de sombrer vu que j’ai arrêté les cours il y a quelques mois. Par fatigue, lassitude, et surtout immense flemme. Et cette langue a ceci de redoutable que dès qu’on relâche ses efforts les maigres résultats obtenus se dissolvent dans l’éther en moins de temps …

Plus

Bien accoucher à Shanghai

Oser aborder un sujet pareil juste après ce que je vous ai raconté de mon accouchement, je suis désopilante. Ceci dit, je considère que j’ai très bien accouché – auto-satisfecit bien mérité après tous les efforts que ça m’a coûté – et je choisis de considérer comme quantité quasi négligeable mes excentricités contractiles. Ce qui …

Plus

Elle est née la divine enfant

La grossesse c’est long. Surtout les neuf derniers mois d’ailleurs. Mais même quand les enfants refusent de sortir à la date prévue et s’incrustent pour un petit rab’ bien au chaud (deux sur trois en ce qui me concerne), ils finissent un jour (ou plutôt une nuit, trois sur trois en ce qui me concerne) …

Plus

Garder un mental de Noël en Chine

Nous revoilà donc en décembre à l’autre bout du monde, sans neige, sans grand froid, sans guirlandes kitsch dans les rues (ou si peu), sans sono déversant des chants de Noël sirupeux dans le centre ville, sans décorations de Noël dans les vitrines (ou à peine). Et vous croyez que ces petits obstacles vont m’empêcher …

Plus

Quand ton enfant bilingue te tape sur le système

Bon, d’une certaine manière on l’a bien cherché. En arrivant ici on s’était dit « donnons à nos enfants la chance d’apprendre une langue étrangère dès l’enfance », sur le papier ça semblait être une rudement bonne idée. Et même pas très originale puisque beaucoup d’autres parents font le même choix à l’étranger. Au début, nos rejetons n’ont …

Plus

On va être cinq !

Je n’en reviens pas moi-même. Enfin je suis bien obligée d’en revenir parce qu’il parait que c’est pas tout à fait un coup du pollen et des abeilles mais bientôt, un jour, enfin dans quelques mois quoi, on va être cinq. On aurait pu adopter un labrador, ou même se contenter d’un chat, voire d’un …

Plus

Douce France, vert pays de mes vacances…

… oui grâce à tant d’insouciance je t’ai gardé dans mon coeur. C’est une ritournelle que nous pourrions chantonner toute l’année, mais c’est surtout l’été qu’elle prend tout son sens pour les exilés à l’année que nous sommes. Car ce ne sont désormais plus les pagodes qui nous semblent exotiques mais bel et bien l’air …

Plus