Douce France, vert pays de mes vacances…

oui grâce à tant d’insouciance je t’ai gardé dans mon coeur. C’est une ritournelle que nous pourrions chantonner toute l’année, mais c’est surtout l’été qu’elle prend tout son sens pour les exilés à l’année que nous sommes. Car ce ne sont désormais plus les pagodes qui nous semblent exotiques mais bel et bien l’air pur, les étendues bucoliques, les châteaux Renaissance et leurs jolies chapelles. Force est de constater que d’une année sur l’autre nos envies de vert de faiblissent pas. Elles auraient même tendance à se renforcer à force de vivre au pied d’une des plus hautes tour du monde. Le retour à la terre nous appelle donc de plus en plus fort puisque nous avons poussé le vice cette année jusqu’à dormir dans un gîte troglodyte. Et c’était génial. Tellement génial que Beauté Brune n’en pouvait plus d’excitation à l’idée de dormir « dans une météorite » et que Beauté Blonde nous serinait « oh, c’est très beau la chambre ». Et on était bien d’accord avec eux, même si y passer l’hiver doit être beaucoup moins riant…

Voici donc à quoi ont ressemblé nos petites vacances exotiques au vert cette année, de visites de châteaux en promenade au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire, un grand bol d’air frais pour tous.

Première étape : la ville d’Amboise, son château aux couleurs de François 1er et de sa bretonne épouse, ainsi que le Clos-Lucé – dernière résidence de Léonard de Vinci – et son immense parc rendant hommage aux multiples dons du « génie universel ».

Seconde étape : le château de Chaumont-sur-Loire, désormais entièrement restauré et qui accueille chaque été dans son parc le festival international des jardins. Voilà des années que l’émission « Silence, ça pousse » me donnait envie d’y aller, c’est enfin chose faite ! Le thème de cette année était « le jardin du futur », et cela a joliment inspiré plus d’un jardinier. Joli contre-point à la visite : les installations d’art contemporain dans les annexes du château (et dans sa chapelle), histoire de rappeler qu’un château renaissance n’est pas obligé de s’engoncer dans la naphtaline.

Troisième et dernière étape de ce saut de puce en Touraine : l’incontournable château de Cheverny, avec cette année une exposition de Lego qui permet de se livrer avec les enfants à une sorte de « chasse au trésor » pendant la visite en retrouvant les quelques objets ou tableaux en Lego qu’ils ont disséminé parmi les meubles et objets d’époque. Succès garanti auprès des petits et des grands. Et pour les tintinophiles, l’exposition Tintin qui s’y trouve également (Cheverny a directement inspiré le château de Moulinsart pour ceux qui l’ignoreraient) se parcourra également avec plaisir.

Toute cette chlorophylle nous a fait le plus grand bien, mais puisqu’elle ne saurait nous suffire totalement jusqu’à l’été prochain nous sommes bien décidés à ne pas en rester là. Nos prochaines vacances porterons donc probablement nos pas du côté des rizières en terrasse du Yunnan. Et j’ai déjà hâte d’y être !

 

« Notre » gîte troglodyte : Gîte de l’Etoile à Vernou-sur-Brenne.

GrandBondMilieu_France_Vert_Chaumont_festival_jardin

 

15 Comments

    • Ah oui, je confirme la nuit en météorite c’est très bien, trèèès calme. Un tout petit peu nhumide tout à au plus 😉

    • Oui, même si ça avait un petit goût de trop peu… Il nous faudra attendre quelques mois avant notre prochain grand bol de vert !

  1. Ah, les jardins de Chaumont sur Loire !!! Michel et moi en rêvons. Entre catalogues et reportages télé, tout nous invite à nous y rendre un jour. J’ai bien dit « un jour » ! En attendant je me contenterai (sic) des rizières en terrasses !

    • Vous faites bien d’en rêver, c’est vraiment chouette… Et ce n’est pas si loin que ça de chez vous, donc ça vaut la peine « qu’un jour » ne reste pas hypothétique 😉 Pour les rizières, faudra attendre quelques mois mais ça vient…

  2. Superbes ces vacances au vert ! J’ai pensé à toi récemment en lisant l’article publié dans Le Monde en ligne sur l’engagement pris par la Chine et les USA vis-à-vis de la lutte contre le réchauffement (mon dieu ! responsables de 20% chacun des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de la planète !!). Je comprends mieux maintenant combien la verdure doit vous manquer ! Je ne sais pas si tu aimes avoir des fleurs à la maison, il paraît que les « gerbera » et les « aloès », ça dépollue et ça fait un joli coin de verdure 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :