Garder un mental de Noël en Chine

Nous revoilà donc en décembre à l’autre bout du monde, sans neige, sans grand froid, sans guirlandes kitsch dans les rues (ou si peu), sans sono déversant des chants de Noël sirupeux dans le centre ville, sans décorations de Noël dans les vitrines (ou à peine). Et vous croyez que ces petits obstacles vont m’empêcher d’essayer de me mettre dans l’ambiance de Noël ? Ce serait mal me connaître… A l’heure où je vous écris j’ai mon serre-tête en velours à faux bois de rennes sur la tête et les chants de Noël de Frank Sinatra sur la platine, autant dire que je suis prête ! Let it snow, let it snow, let it snow… MonMeilleurMari s’est enfui au travail, je crois que je lui fais peur quand je l’accueille au petit déjeuner à coup de Jingle Bells. Je prétend que c’est pour les enfants mais il n’est pas dupe : il voit bien que les garçons se sont eux aussi enfuis depuis une demi-heure pour regarder leurs dessins animés et que je continue à chanter les anges dans nos campagnes avec mon air ravi.

Notez qu’heureusement que j’essaie de me mettre dans l’ambiance parce que pour ce qui est des cadeaux je suis dramatiquement en retard. Pas pour les enfants, là on est à bloc : il ne reste plus qu’à emballer tout le bazar qu’on leur a acheté. De quoi m’occuper quelques heures, car je suis l’unique préposée aux emballages, MMM étant le meilleur en beaucoup de choses mais pas en paquets cadeaux. Je le soupçonne de le faire exprès pour me laisser la corvée. Pour ce qui est des cadeaux pour ma tendre moitié en revanche c’est la Bérézina. Il ne me reste cette semaine pour trouver ce qu’il me faut, après il sera trop tard : j’aurai les enfants dans les pattes (quelqu’un veut-il bien expliquer au Lycée Français que mettre des vacances juste au moment où je dois faire mes emplettes de Noël en retard c’est vraiment pas pratique ?). J’ai d’autant plus la pression que MonCruelMari me nargue avec son petit sourire satisfait : il est très content de ce qu’il a trouvé pour moi, je commence à être fébrile. Bref, l’ambiance de Noël habituelle vu que je suis presque toujours à la bourre pour les cadeaux.

Pour parfaire notre préparation mentale, hier nous sommes allés communier à coup de gâteaux arc-en-ciel avec nos compatriotes et amis de la communauté francophone pour le traditionnel spectacle de Noël de Shanghai Accueil (non, je vous jure, il ne me payent pas pour faire leur pub. La preuve : j’ai rien gagné à la tombola, vous n’avez qu’à voir…). Comme tous les ans le spectacle était super, comme tous les ans il était un poil trop long pour les petits, et pas comme tous les ans on a eu droit à l’animation de la tombola par le chef de village du Club Med Sanya darladirladada ! Peut-être étais-je trop occupée à soigner mes tympans qui saignaient à cause de l’ahurissant volume sonore, mais je n’étais pas vraiment dans l’ambiance pour les crazy signs. C’est sûrement pour ça que je n’ai pas gagné le week-end pour deux personnes là-bas, ils voient bien que je ne vaux rien question ambiance. Appelez moi Jeanne-Claudia Duss. Mais c’est pas grave, les enfants ont aimé le spectacle, même si Beauté Blonde a commencé à brailler qu’il voulait rentrer à la maison au deuxième numéro (il nous restait exactement 1h53 de spectacle à tenir…), ils ont eu des cadeaux, tout le monde était épuisé en rentrant, bref, un dimanche de l’Avent.

 

Et vendredi on ne relâche pas la pression, c’est le spectacle de Noël de l’école, youpi ! Côté français on sait à quoi s’attendre : chants de Noël, danses de Noël et autres pièces de théâtre de Noël. Côté invités chinois, après le River Dance de l’an dernier je suis prête à tout : danse africaine de Noël, heavy metal de Noël, hockey sur gazon de Noël… Je suis ouverte à toute proposition originale, de toute façon j’ai mon serre-tête renne, plus rien ne peut m’atteindre. Bon, sur ce il faut que je vous laisse, j’ai quand même du shopping à faire moi…

Et surtout, surtout : Have yourself a merry little Christmas, let your heart be light

 

grandbondmilieu_noel_xmas_2016

17 Comments

  1. Pas de blues de Noel ? Moi il m’atteint particulièrement à cette période, il me manque le froid, la neige, l’odeur du vin chaud, le nez qui coule et le feu qui ronfle dans la cheminée.
    On se console en décorant le palmier de Noel, les cheveux encore plein du sable qu’on a ramené malgré nous de la plage face à la maison, et on remplace le vin chaud par le mojito. Mais il manque clairement quelque chose 🙁
    Bonne chance dans tes recherches du cadeau idéal !

    • Je comprends qu’avec le palmier ça n’ait pas la même saveur… Fort heureusement, si nous n’avons pas de neige nous avons tout de même un hiver, avec du vent, parfois des températures vraiment froides, du coup on peut avoir les joues rouges à défaut d’avoir du vin chaud 😉
      Bon courage pour le blues de Noël ! Et pour mes cadeaux j’ai un peu avancé aujourd’hui, je reprends du poil de la bête 😉

  2. Ici j’accumule les concerts de Noël dans quelques villages voisins. On se fait plaisir – sans serre tête mais avec une broche qui clignote made in England et en prime un « Minuit Chrétien » et un « Douce Nuit » chanté avec le public – et on a toujours un bon petit buffet à la sortie, ce qui ajoute au plaisir… et aux kilos mais ce sont de bons moments pour nous.

    • Oh oui, des concerts dans des églises et des petits villages, ça doit être bien… A défaut de ça, je garde mon serre-tête 😉 Bonne préparation des fêtes !

    • Je pense qu’on est tout de même beaucoup mieux lotis qu’en Saoudie par chez nous… On trouve même des sapins avec des Casse-Noisette, c’est dire !
      Un petit coup de Frank Sinatra pour vous mettre dans l’ambiance ?

    • Oh ben alors, un petit coup de mou ? J’ai vu passer un billet sur les décos de Noël à Haussman, elles ont l’air canon, moi j’ai l’impression que Noël à Paris ça le fait encore bien. Aller hop : décore ton sapin, trouve toi un beau serre-tête et tu verras que tout ira mieux 😉

    • Il n’a pas tout compris non plus… Il n’a pas arrêté de dire « mais moi je veux un cadeau » en regardant avec envie celui de son frère (un puzzle : un vrai cadeau donc…). C’est vrai que parfois c’est un peu curieux comme choix (au pire moi je voulais bien acheter un truc à 10 kuais sur TaoBao pour qu’il ait un jouet hein…).

  3. Nous avons un peu la meme ambiance a la maison: tres festive en interieur, alors qu’a l’exterieur, rien ne laisse vraiment presager Noel. Que nous importe, nous sommes en ce moment en pleine repetition de nos choregraphies de Noel (oui oui, je vous assure). Va falloir que je ressorte mes bois de rennes, d’ailleurs!
    J’espere que vous avancez sur vos cadeaux de Noel, et sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, vous me rendez tres curieuse de savoir ce que VotreMeilleurMari a prepare pour vous…
    Joyeuses Fetes!

    • Ah ben voilà, je désespérais de trouver quelqu’un de pire que moi : avec vos chorégraphies de Noël je pense que c’est vous qui avez la palme 😉
      Pour les cadeaux je vous dirai ça, je suis assez curieuse aussi…

  4. Très sympa ton article, (je prépare le mien sur Noël à Tokyo) heureusement que tu es là pour sauver les traditions familiales ! Hâte de savoir quel cadeau ton MeilleurMari a trouvé pour toi… Très bonnes fêtes à vous tous !

  5. Au moins la bas, on ne vous met pas des bâtons dans les roues pour ce qui est des sapins, crèches, etc … Belle fin d’année et biz à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :