Liebster mon amour

Après avoir sans grande surprise lamentablement échoué aux Golden Blog Awards, je ruminais ma dépression post cérémonie des Oscars du web et la douloureuse prise de conscience de la vanité de mon inscription… Car non, les GBA ne récompensent pas n’importe quels « meilleurs blogs » mais ceux que le jury désigne parmi des blogs pro ou semi-pro qui cartonnent déjà, ce qui vous en conviendrez n’est pas exactement la même chose. Autant dire que les dés étaient jetés dès le début pour mon obscur bébé-blog de l’Empire du Milieu, mais là résidait justement tout l’intérêt pour SuperMaso qui depuis ne s’est pas lassé de se réjouir de mon rabattage de caquet. L’échec n’est jamais perdu pour tout le monde.

Notez que je pourrais presque me réjouir de n’avoir pas été récompensée par des gens qui ont absurdement préféré le site 35 ans, chroniques d’une célibattante à l’excellent et drôlissime My taylor is an expat, mais je ne peux décemment pas m’abaisser à cette une version à peine déguisée du « même pas mal » de mon enfance… Bref, j’en étais là à ruminer ma petite déprime saisonnière de novembre (il pleut, il fait froid, il fait nuit à 17h15) quand soudain un mince espoir m’apparut sous la forme d’une nomination au Liebster Awards, parents pauvres moins connus des GBA. Pour dire la vérité c’était même ma deuxième nomination, mais j’avais snobé la première (pourtant envoyée par l’auteur de l’excellent One Chaï), pour la seule raison que la lecture des billets répondant à ces nominations m’ont jusqu’ici fabuleusement ennuyée (pardon les autres) et que je ne voulais pas infliger ça à mes peu nombreux mais néanmoins fidèles lecteurs.

Mais sous l’effet combiné d’un ego en miettes, d’une météo peu clémente et de grignotages compulsifs m’est venu cet éclair de génie : il me suffisait de trouver le moyen de répondre de manière vaguement drôle (ce qui est en soit un défi vu le type de questions posées). Alors accrochez vous lecteurs, car c’est parti… Donc merci à Sweeties Vagabonderies de me proposer ce challenge inédit qui a pour principal objet de vous dire des choses sur moi (dans l’objectif semble-t-il de créer plus de proximité avec mon lectorat et donc d’augmenter mon succès), et puis encore d’autres choses sur moi (toujours dans le même objectif, en espérant doubler mon succès) puis de nommer d’autres blogs aussi obscurs que le mien (pour qu’à leur tour ils puissent créer plus de proximité avec leur lectorat et augmenter leur succès, c’est rudement bien pensé). Bref, c’est parti !

Première partie : 11 trucs sur moi que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander

  1. J’aime pas le nutella, raison pour laquelle je n’ai pas eu peur de partir vivre en Chine où c’est une denrée qui se vend au prix de l’or.
  2. Je ressens un plaisir solitaire intense en me nettoyant les oreilles avec un coton tige. Cela n’a aucun rapport avec la Chine.
  3. Quand j’étais petite mes dessins animés préférés étaient Goldorak et Candy, dans cet ordre. C’est évidemment pour ça que j’adore l’Asie, les mangas ça laisse toujours des séquelles.
  4. Je continue à me vernir moi-même les ongles dans un pays où le nail-art est un incontournable des femmes distinguées. Il me reste visiblement du chemin sur la voie de mon intégration en Chine…
  5. Je bois toujours mon thé sans sucre et je peux infuser mes feuilles de thé plusieurs fois. Je suis visiblement parfaitement intégrée en Chine.
  6. Aujourd’hui je prends plaisir à écouter de la variété chinoise lorsqu’un taxi me ramène chez moi tard le soir. Je me demande si je ne suis pas un peu trop bien intégrée en Chine.
  7. J’ai déménagé tellement de fois dans ma vie que je pourrais me reconvertir en déménageuse. Sauf que ça me rend neurasthénique, à chaque fois.
  8. J’ai tout le temps raison. Parfois je laisse les autre croire que c’est eux qui ont raison pour ne pas trop les énerver.
  9. Malgré le point huit je reste d’une modestie admirable. C’est mon côté asiatique qui ressort.
  10. Mon fils cadet me dit parfois que je suis « missante maman ». C’est assez vrai : lorsqu’il pleure dans le métro les mamies chinoises viennent lui donner des bonbons pour compenser. J’ai importé le concept de mère fouettarde en Chine.
  11. Desproges a été mon premier amour d’humour. Comme lui j’aime cet instant fugace ou ma montre à quartz indique 11:11. Surtout à l’heure du point 11.

Deuxième partie : 11 autres trucs que vous n’avez jamais voulu savoir mais que je vais vous dire quand même.

  1. Ce n’est pas parce que je suis déjà à l’étranger que je ne vais pas continuer à voyager, les prochaines destination sont le Cambodge (hiiiiiiiii!) et Pékin (hiiiiiiiiiiiii-bis).
  2. Le repas le plus dingue que j’ai fait en voyage : un réveillon de nouvel an en Inde, du riz blanc et du coca sans bulles que mon estomac était reconnaissant de pouvoir garder. Merci les amibes.
  3. Les souvenirs dont je ne pourrai jamais me séparer sont ceux qui traînent dans ma mémoire, mon cerveau et moi on est assez fusionnels.
  4. Mes plus beaux voyages sont ceux que j’ai fait en bonne compagnie.
  5. J’ai atteint un âge canonique où on a appris à se méfier des coups de foudre, y compris pour les pays. Je préfère l’amour qui s’installe et qui dure, c’est là qu’on voit que mon adolescence n’est plus qu’un lointain souvenir.
  6. Je crois que je pourrais m’expatrier à peu près n’importe où. Sauf en Arabie Saoudite ou en Iran, il y a des limites même aux bornes.
  7. Il n’y a aucun film qui me donne envie de partir voyager, mais presque tous les reportages intelligents oui.
  8. Il faudrait confisquer les passeports des gens qui passent leur temps à se plaindre de tout pour qu’ils ne viennent pas gâcher vos voyages avec leurs commentaires incessants sur la qualité de la nourriture, les toilettes sales et/ou à la turque, les trottoirs pas balayés, les moeurs de sauvage des locaux et tout ce qui n’est pas comme chez eux. Quand on n’aime pas les autres on reste chez soi.
  9. Je prépare peu mes voyages, je fourre un guide dans mon sac et j’improvise mes visites au jour le jour au gré de mes envies, ce qui considérant que je traîne avec moi deux gremlins en bas âge est une forme soit d’inconscience soit de grande sagesse.
  10. Il n’y aura ni 10 ni 11, un 11:11 par billet suffit à mon bonheur.

Troisième partie : quelques blogs sympas que vous feriez bien d’aller voir et qui sont nominés à leur tour

  1. Un pied ici, un pied là-bas, blog d’une espagnole écrivant (remarquablement) en français à propos de son expatriation au Kenya.
  2. Mots d’ici et d’ailleurs, blog d’une frenchie serial-expat’ qui vient de quitter Dubaï pour s’installer en Grèce.
  3. Une suisse à Shanghai, le blog d’une petite nouvelle mi-dépressive mi-caustique qui découvre « l’expat life » sous nos latitudes.

Je ne leur pose aucune question particulière mais leur propose de faire la liste de leurs onze plus beaux mots de la langue française (ou de la langue de leur pays d’accueil), et de la commenter, ça changera un peu.

Alors si vous avez lu ce billet jusqu’au bout c’est parce que : a) vous êtes ma mère, b) vous me connaissez en vrai et ne voulez pas me vexer, c) j’ai réussi le défi de ne pas vous ennuyer. Qui que vous soyez si vous êtes arrivé jusqu’ici : merci !

 

GrandBondMilieu_liebster_award_pivoine2

 

27 Comments

  1. De rien ! ce fut un vrai moment agréable comme tous les autres ou presque (j’avais pas trop accroché ton article sur l’opéra chinois, non pour ta description qui était parfaite mais pour le contenu, j’attends le suivant sur le sujet pour savoir si je suis irrécupérable en la matière, sory !).

    • Tu veux que je te fasse un petit billet spécial rien que pour toi sur la variété chinoise histoire de changer de l’opéra ? Va falloir que je bûche un peu le sujet mais je relèverai peut-être le gant dans un prochain moment où j’aurais besoin de rigoler un peu 😉 Bises

  2. Alors là tu m’as bien fait rire. Vraiment. Je suis allée jusqu’au bout. et alors, j’adore tout particulièrement le moment coton-tige. Non pas que les autres moments ne m’intéressent pas mais celui-là… j’ai presque « re-craché » l’eau que je buvais (oui je sais j’arrête)/.

  3. Bon alors sur ce billet je ne peux rester insensible…:
    1. Je suis arrivé au bout du billet et comme tu le sais je ne suis pas ta mère. Je la salue du reste au passage…
    2. point 1.6: tu ne m’avais jamais parlé du fait que tu appréciais la soupe musicale chinoise de taxi… Il va falloir qu’on parle de choses sérieuses…
    3. point 1.8: je ne suis pas du tout d’accord avec cette fausse vérité… Si tu as toujours raison et que j’ai également toujours raison, qui a raison quand on n’est pas d’accord ?
    4. point 2.1: je te rappelle qu’on part a Pékin pour le nouvel an Chinois et qu’il risque de faire très froid… On risque de grincer des dents et le « hiiiiiiiiiiiii-bis » risque de ne pas avoir la signification d’origine!
    5. point 2.5: je prends cela pour moi! Je t’aime moi aussi!!! Mais je ne suis pas d’accord avec « l’age canonique »
    6. point 2.6: je te rappelle que l’Inde n’est pas au programme non plus! Mais si je comprends bien, la Corée du Nord te tente???
    7. point 1.11 et 2.10: je m’étonne que tu ne cites que Desproges et que tu n’évoques pas la date du 11:11 en Chine qui est la date des célibataires et des affaires sur internet… Je me demande si tu es si bien intégrée que ça ici…

    Enfin pour conclure, moi je vote pour un award pour le Grand Bond au Milieu qui est toujours aussi sensible, drôle et rend bien compte de tous tes / nos sentiments et découvertes sur place!

  4. Sauf erreur, je ne suis pas ta mère, je ne te connais pas en vrai mais… j’ai résisté jusqu’au bout de ton billet!!!
    Une des meilleures listes lues jusqu’à présent: merci à toi de l’avoir publiée!
    ps: j’approuve le moment coton-tige…

    • Aaaaaaaah, j’aime l’idée de ne pas être seule à aimer le moment coton-tige. Et merci d’avoir fait partie de la troisième catégorie qui ont lu mon billet jusqu’au bout 😉

    • Je vais beaucoup mieux depuis l’écriture de ce billet, cela m’a servi d’exutoire…
      Quant aux nominations, j’ai nominé d’autres « obscurs » blogs sur l’expat’ (histoire d’être thématique jusqu’au bout) ne bénéficiant pas de la couverture médiatique Hellocoton du tien. Passé un certain nombre de « unes » on ne peut plus prétendre être nominé aux Liebster si ? 😉

  5. J’ai tout lu jusqu’au bout ,mais je suis insomniaque en ce moment !CQFD!! non a peine! J’aime venir vous lire même si pas de com le plus souvent ,j’aime votre vision du monde et votre humour !J’ai beaucoup voyage depuis que j’ai pointé mon museau sur cette terre et espère bien ne pas stopper là!la vie d’expatriée a du bon mais .. le retour a sa base fait du bien mais pas trop souvent
    Très bel article,c’est cela expatriée qui a du temps …..mais un oscar ne serait pas de trop je vous le décerne a l’unanimité .Personne pour me contrarier ; le zhom dort et le chien ronfle!
    Sans rancune Marie-Pierre

    • Merci Marie-Pierre pour le petit tour par ici et le commentaire. Je prends évidemment les oscars de mes lecteurs, je les poserai sur ma cheminée à mon retour en France 😉

  6. Merci de la nomination ! Je m’y colle très prochainement, entre deux manucures également auto-réalisées, les nails-salons étant nettement moins présents dans les rues d’Athènes que celle de Singapour ou Dubai… Et pour le point 9, de la 2e partie : RESPECT absolu !

    • Je lirai ça avec intérêt, quant au point 9, franchement ça me fatigue tellement de faire un plan que les enfants vont ruiner parce qu’ils ne seront pas d’humeur qu’une certaine forme d’impro me va très bien (mais on sait où on dort quand même, faut pas trop pousser…). A bientôt !

  7. Salut Tara, je suis IM-PAR-DO-NA-BLE mais cette qualité je la dois à l’absence d’internet ! Oui, il faut croire qu’à Nairobi l’internet ne fonctionne que les nuits de lune pleine Alors je te devais une réponse pour le super-liebster-award. Tout d’abord 1000 félicitations, je sais que tu rêves grand mais c’est quand même une petite victoire… 😉
    Il est peut-être trop tard pour que je relève le défi d’écrire un poste aussi hilarant que le tien. Tu as mis la barre trop haut ! Alors je vais me contenter de te remercier énormément de m’avoir considérée parmi les primées du liebster. Celui-ci n’avais pas encore frappé à ma porte, mais je t’avoue qu’après avoir accepté un award qui m’est venu des US, j’ai décidé de refuser les suivants avec moult remerciements. J’aime bien le principe et ça m’amuse d’y participer (même si parfois c’est assez niais, comme tu l’as si bien exprimé) mais j’ai remarqué que les gens à qui je renvoie la balle ne sont pas bons joueurs et ça les enquiquine. J’espère que tu ne m’en voudras pas trop s’il te plait…
    Alors pour te remercier, je vais faire un tour sur les blogs que tu encourages (cool, j’ai à nouveau internet) et puis je vais avancer ici même quelques faits que tout le monde meurt d’envie de connaître sur moi :
    1- Moi, j’adore la nutella et j’ai craqué ici à Nairobi même si elle est vendue à des prix d’expat ;
    2- 2-Je suis une folle inconsciente, j’ai fait venir mon chat parisien au Kenya !
    3- Et Le plus grand moment de solitude de ma vie : j’étais au Guatemala terrassée par les amibes (tout comme toi), en train de me liquéfier, lorsque j’ai commandé une soupe raccommodée pour estomacs sensibles. Lorsque le garçon me l’a présentée avec un grand sourire, elle était bourrée de haricots « péteux ». Un grande solitude, je te dis…
    Bises, j’essaie de rattraper mes lectures!

Répondre à sophie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :