Petites nouvelles de décembre

Oyez, oyez, voici venu le beau mois de décembre et avec lui ma (toute) petite frénésie de décoration de Noël, les calendriers de l’avent, les courses dans les magasins bondés et le temps de vous donner quelques nouvelles de notre petite tribu shanghaienne.

  1. Pour commencer, Beauté Brune a décrété hier que nous étions le 82 décembre. Ça nous convient d’autant mieux que le 82 décembre est aussi le 51 janvier, date rare s’il en est.
  2. Malgré ces errements calendaires, il n’a pas manqué d’ouvrir ce matin uniquement les cases « 1 » de nos deux calendriers de l’avent. Créativité n’exclut pas pragmatisme, surtout chez nos enfants.
  3. Nous entamons notre deuxième mois de décembre à Shanghai, et réitérons l’expérience de l’année dernière : un mois de décadence totale où nos enfants mangent du chocolat tous les matins au petit déjeuner, calendrier de l’avent oblige. On remangera des légumes en janvier (à partir du 51).
  4. Beauté Brune sait déjà presque parfaitement lire, je pense qu’à Noël c’est lui qui lira les T’choupi à son petit frère. Ça tombe bien, on commençait à les connaître un peu tous par coeur.
  5. Beauté Blonde a décidé que grandir c’était nul. Parler comme un grand c’est nul, sortir sans poussette c’est nul, faire pipi dans le pot c’est nul, aller à l’école c’est nul. Curieusement ses parents n’éprouvent pas un fol enthousiasme à l’idée qu’il cesse son développement pile à cette période charmante des trois ans où il se roule par terre à la moindre contrariété.
  6. Du coup, mesures de rétorsion : la poussette c’est fini, le bib’ du soir aussi, de même que les assiettes Barbapapa et les couches (en tout cas à la maison). Pour l’instant on en est encore à la guerre du pipi (sur le canapé, sur le tapis, partout où c’est sympa, et je vous épargne la guerre du caca), mais nous gagnons du terrain et Beauté Blonde commence à plier et à faire ses besoins dans le pot. On l’aura à l’usure.
  7. Pour ce qui est de l’école et des grosses larmes de crocodile qu’il me sert tous les matins (avec un sourire en coin), sa maîtresse est enthousiaste : d’après elle il est prêt pour les auditions à Broadway. Chaque après-midi il revient en me disant « maman, n’est bien amusé aujourd’hui à l’école ». Comediante.
  8. Le moral est au beau fixe de mon côté après une semaine de ressourcement complet, ma première semaine sans enfants et rien que pour moi depuis la naissance de mon grand. On va essayer de faire en sorte que ça dure (le moral au beau fixe, pas le temps loin de mes loulous).
  9. MonMeilleurMari s’apprête à partir quinze jours de rang pour visiter Sydney, Melbourne, Singapour, Kuala Lumpur et Manille. Il prétend que ce ne sont pas des vacances, mais ne l’écoutez pas, vous connaissez les hommes : ils adorent se plaindre qu’ils ont beaucoup de boulot. En vrai il adore ça.
  10. Nous nous préparons à un Noël shanghaien et à un nouvel an cambodgien. Probablement sans foie gras mais avec sûrement plein d’autres bonnes choses à manger, et surtout des étoiles plein les yeux.

Et je crois que ce sera tout pour le moment. Il me reste à vous souhaiter un ho-ho-ho Joyeux mois de l’avent !

 

GrandBondMilieu_Noel_2015

7 Comments

  1. J’ai toujours plaisir à vous lire… où qu’ils soient les enfants se ressemblent à ce que je lis… chez nous notre fille a aussi eu sa période « cours florent » lol.
    je vous souhaite de profiter comme il se doit de cette période de fêtes…

    Helene

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :