Trouver l’esprit de Noël à Shanghai

Ca y est, ça y est, ça y est ! Noël approche, l’avent commence demain. Il est donc temps de chercher l’esprit de Noël, de sortir les écharpes, d’acheter un sapin, de redécorer la maison, de sortir flâner dehors, se régaler des illuminations et des vitrines de Noël, de pester contre les hauts-parleurs diffusant des chants de Noël sirupeux, Noël arrive, youpi !

Oui. Enfin ça, c’est exactement ce qui se serait passé si on était restés à Paris. Pour cette première année à Shanghai, je suis sortie dans la ville à la recherche de l’esprit de Noël et il faut bien avouer qu’il faut une certaine imagination pour se laisser gagner par les Christmas Carolls. Certes les températures baissent, certes j’ai ressorti mes écharpes, il souffle même certain jours un vent froid mais cela ne suffit pas tout à fait à insuffler la magie de Noël. Alors oui, mêmes les cancres assoupis près du radiateur vous diront que Noël est une fête chrétienne, et du fin fond de leur somnolence ils ajouteront que la Chine n’est pas exactement le premier pays chrétien du monde. Ceci expliquant évidemment cela. Mais allez savoir pourquoi, j’espérais qu’emportés par l’ouverture internationale de la ville, par l’esprit festif des chinois et les perspectives d’opportunités pour les commerçants on pourrait retrouver un petit quelque chose de Noël ici.

En cherchant un peu, j’ai quand même trouvé quelques sapins de Noël, avec une concentration devant les boutiques de luxe de Huahai Lu (le mélange local entre les Champs-Elysées et l’avenue Montaigne), et quelques autres isolés ça et là devant les boutiques de la concession française ou des centres commerciaux de luxe. Si j’osais un mauvais jeu de mot, je dirais qu’ici les sapins de Noël se trouvent surtout dans certains Cartiers. Pour le reste, nulle guirlande lumineuse pour égayer les rues, nul « jingle bells » diffusé en boucle et pas de représentant de l’Armée du Salut pour quémander une pièce. Pas même un faux Père Noël à l’horizon. Donc, pour trouver l’esprit de Noël, il fallait le créer nous-mêmes.

Premier élément indispensable, nous nous sommes procuré un sapin. Un faux sapin, parce que pour un vrai il aurait fallu qu’on aille le couper nous-même dans une forêt lointaine et risquer de nous retrouver en infraction avec la loi chinoise. A réception du paquet je me suis accordé à moi-même les félicitations du jury pour avoir apporté ici notre gros carton de guirlandes, boules et autres décorations de Noël. J’aurais pu en trouver en sillonnant Shanghai ou en surfant quelques heures sur internet, mais pouvoir décorer immédiatement notre nouveau sapin faussement enneigé avait un avant goût de déballage des cadeaux. Nous nous sommes donc livrés à une amusante après-midi de décoration de Noël avec les enfants, et ce fut une jolie réussite : Beauté Blonde a bien voulu répondre « oui » à « est-ce qu’il est beau le sapin ? », Beauté Brune était épaté parce qu’il « va jusqu’au ciel », on s’est tous bien amusés et le tout presque sans bêtise ni énervement (gronder les enfants qui branchent les guirlande lumineuses avant qu’on ait fini de les poser ça ne compte pas). Vous voyez : l’esprit de Noël nous habite déjà !

Nous sommes fin prêts pour le calendrier de l’avent aux rennes garnis de chocolats, bonbons et sucettes, et il ne nous restera plus qu’à accueillir ma maman pour les fêtes. Alors petit papa Noël, n’oublie pas nos petits souliers shanghaiens, surtout que Beauté Brune t’a envoyé une lettre très spéciale cette année…

Finalement, il suffisait juste de chercher un peu pour trouver l’esprit de Noël à Shanghai…

Have yourself a merry little Christmas, Let your heart be light
From now on, our troubles will be out of sight

Have yourself a merry little Christmas, Make the Yule-tide gay,
From now on, our troubles will be miles away…

… And have yourself a merry little Christmas now.

DSC03183

4 Comments

  1. … et les grands gagnants sont : ….. pompiers et police !!!! comme partout et pour beaucoup de petits garçons je vois, Noé est dans la mouvance lui aussi.

    • C’est parfait pour le Père Noël : pas besoin d’attendre les lettres des enfants, il peut activer les usines de jouets un an à l’avance et être sûr de ne pas se tromper… 😉

  2. Si les décorations de Noël vous manquent, la Nanjing Xi Lu est bien illuminée. Il est vrai que les décorations sont surtout mises en place par les boutiques, mais il y a des guirlandes dans les arbres !
    Il y a aussi plusieurs marché de Noël dans Shanghai, dont un apparemment très grand vers Xujiahui (l’adresse exacte m’échappe pour l’instant, mais elle doit être trouvable avec une rapide recherche sur le net).

    • Merci pour l’information, je crois que c’est le fait de ne pas voir Noël à tout les coins de rue qui me manque en fait, je me venge en dévorant mon sapin des yeux dès que je rentre à la maison 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :