Mariage en Thaïlande : la parenthèse enchantée

Je tue le suspense tout de suite pour préserver vos artères : non, MonMeilleurMari et moi-même ne nous sommes pas remariés en Thaïlande sans prévenir personne. Notez que ça pourrait être tentant vu l’expérience de rêve que nous avons vécu à cette occasion, mais nous nous contenterons sans doute d’une nouvelle séance de photos de mariage à la sauce chinoise si nous contractions une trop vive envie de revival nuptial. Ce mariage en Thaïlande était celui du meilleur ami de MMM, lequel ami eut l’excellent goût de tomber follement amoureux d’une ravissante et adorable jeune femme thaï. Formidable idée car à tout prendre, quitte à prendre l’avion pour aller à un mariage c’était plus facile pour nous d’aller en Thaïlande qu’en Suisse. Sans compter qu’à cette période de l’année la météo y est nettement plus clémente. La famille suisse du marié a sans doute trouvé ça légèrement moins commode mais au vu de l’air ravi de tout le monde, ce mariage thaï en Thaïlande fut un grand moment pour tous.

Pour commencer, que la moitié de la noce prenne un moyen ou un long courrier pour s’y rendre (voire plusieurs vols pour les plus courageux et les moins bien desservis) nous a permis d’être tous sur place plusieurs jours avant le mariage, et pour bien faire les choses de descendre tous au même hôtel. Contrairement à ce qui se passe ordinairement pour un mariage, nous avons donc eu beaucoup de temps à passer ensemble et pour ma part j’ai enfin pu faire la connaissance des amis de SonMeilleurAmi. Notez que je les connaissais virtuellement depuis 10 ans, suivant au travers des récits et anecdotes de ma douce moitié les événements de vie de tous ces gens que je ne connaissais que de nom. Car croyez le ou non, jamais nous ne nous étions croisés, et ce n’était pourtant pas faute de faire plus ou moins régulièrement un petit saut en Suisse. Il faut donc aller en Thaïlande pour qu’enfin l’occasion se présente, les hasards de la vie sont imprévisibles… Bref, moi je ne les connaissais pas mais nombre d’entre eux lisant mes petites élucubrations chinoises, l’inverse n’était pas tout à fait vrai : voilà donc à quoi cela ressemble d’être un auteur célèbre (dans son immeuble). Notez que c’est parfait, ça m’entraîne pour quand je serai grande et vraiment célèbre. Un jour. Plus tard. On verra bien. Bref, nous avons fait connaissance et c’était formidable, chaleureux, drôle, très chouette et je reviens avec mes accus affectifs gonflés à bloc. Espérons qu’il ne faudra pas attendre à nouveau dix ans pour qu’on se revoit, ce serait dommage.

Pour ce qui est du mariage lui-même, SonMeilleurAmi et sa douce avaient choisi de faire un vrai mariage thaï et c’était aussi émouvant qu’exotique pour nous. Pour commencer, le côté du marié doit se rendre en procession pour apporter des offrandes à la famille de la mariée. Pour cause de deuil national suite au décès du roi nous avons dû nous contenter d’une mini-procession dans l’enceinte de l’hôtel, mais cela n’a pas empêché le marié de devoir franchir les « obstacles » dressés par les amies de la mariée qui devaient l’autoriser à rejoindre sa promise. Il a visiblement trouvé grâce à leurs yeux et a donc pu s’agenouiller devant ses parents et ceux de la fiancée qui l’a vite rejoint pour leur présenter à genoux les offrandes d’usage. Une fois les alliances passées, toute l’assistance a accueilli l’entrée des moines, venus spécialement pour bénir leur union. La cérémonie, essentiellement constituée de chants bouddhiques était assez hypnotique bien que nous n’en ayons pas saisi finement le sens. Et pris par l’ambiance, les enfants ont été miraculeusement sages pendant tout ce temps. Une bénédiction de l’eau clôturait la cérémonie, les invités venant présenter leurs voeux et leurs bénédictions aux mariés en oignant leurs mains d’eau. Il faisait beau, c’était beau, et joyeux, et émouvant, vraiment un très beau mariage.

Le soir fut plus un peu plus classique pour nos habitudes occidentales : dîner au bord de la plage, avec un spectacle de danses traditionnelles thaï, suivi d’une soirée dansante (en intérieur cette fois pour respecter le deuil national). Au final ce fut une grande et belle journée, toute emplie d’émotion et de joie. C’est donc le coeur un peu serré que nous sommes repartis les premiers, le lendemain au petit matin, pour rejoindre l’aéroport et voler retrouver notre petite vie shanghaienne. Nous y avons atterri sous la pluie et dans la fraîcheur car cette fois l’été est bel et fini par chez nous. Mais avec de tels souvenirs, je crois que je vais m’accorder de planer encore quelques jours…

Et vivent les mariés !

 

Crédit photo : MonTalentueuxMeilleurMari

grandbondmilieu_mariage_thai

10 Comments

  1. Quelle expérience émouvante et intéressante ! Je me demandais en voyant le titre de ton article si le mariage en Thaïlande était très différent d’un mariage occidental, mais il y a pas mal de points communs quand même. Je trouve amusante l’idée des obstacles dressés par les amies de la mariée, de quoi s’agissait-il exactement ? Merci pour ce partage !

    • J’étais à l’arrière du cortège donc je n’en ai pas vu grand-chose mais il m’a semblé que c’était surtout des obstacles symboliques, le marié devant faire à plusieurs reprises des offrandes aux amis de sa future femme pour prouver sa bonne volonté. Et de rien pour le partage, c’était difficile de garder ça pour moi alors que je suis encore sur un petit nuage d’émotions…

    • C’est marrant, je me doutais que t’allais faire un commentaire dans ce genre… J’étais étonnée de ne pas t’y voir d’ailleurs : en Suisse tout le monde se connait non ? 😉

    • C’est bien aussi la Bretagne pour un mariage, en fait l’important c’est l’émotion qu’on ressent non ? Si je m’étais mariée avec un thaï je ne crois pas que beaucoup de monde aurait pu faire le déplacement, c’est que je ne suis pas suisse moi 😉

    • Et oui, elles sont superbes surtout parce que c’est mon mari qui les a prises ! 🙂 Lui il a un vrai talent, moi je me contente de cadrer à peu près correctement et de laisser le mode automatique faire le reste 😉

Répondre à Tara B. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :