Merci pour le chocolat monsieur Zotter !

C’est dimanche, il fait froid et il pleut. Alors, supermaman a sorti son plan infaillible : celui de la sortie qui allait plaire à tout le monde. En annonçant ça hier à MMM, il m’a lancé son regard sceptique, genre « ah ouais ? Un truc qui va plaire à toute la famille, même à notre minus en pleine phase d’opposition ? Je demande à voir… » Et ben ouais, supermaman a sorti l’arme infaillible qui a plu à tout le monde : la visite du Zotter Chocolate Theater de Shanghai, où comment un chocolatier autrichien un peu allumé vient sauver nos dimanches pluvieux. Un chocolatier autrichien et une renarde blogueuse shanghaienne a qui j’ai piqué l’info, être une supermaman ça ne tombe pas comme ça du ciel, il faut parfois tricher un peu…

En tout cas j’ai bien fait de copier (je nierai évidemment avoir écrit cela devant mes enfants) parce que cette idée a sauvé notre dimanche… Nous avions réservé notre visite pour 10h, et à cette heure-là nous avons eu notre guide pour nous tous seuls et la possibilité d’avancer exactement à notre rythme. Et accessoirement de pouvoir gronder notre mini-gremlin surexcité sans nous taper la honte devant d’autres visiteurs. C’est un fait peu connu mais désormais établi par notre expérience : non seulement il ne faut pas nourrir les mogwaï après minuit, mais surtout il ne faut JAMAIS Ô GRAND JAMAIS les nourrir exclusivement de chocolat. JAMAIS ! Ceci n’étant absolument pas en contradiction avec l’idée que cette visite à sauvé notre dimanche, car qui peut dire ce qui se serait produit si nous étions restés à la maison…

Pouf, pouf. On a donc commencé notre visite par un petit film nous présentant l’entreprise de M. Zotter, et son petit grain de folie personnel. Pourquoi des soutien-gorges et des slips en dentelle sont ils suspendus à un rail motorisé dans la salle de cinéma ? Juste parce que. Vouloir devenir un grand chocolatier quand on habite au fin fond de l’Autriche est déjà peu banal, ne faire que du bio, du commerce équitable et même du végétarien ne l’est pas moins, alors après tout les dessous en dentelle c’est joli et ça fait parler les petites filles curieuses comme disait ma mère. Bref, M. Zotter est un original, qui aime le chocolat parce que ça rend heureux et moi son enthousiasme me le rend éminemment sympathique… Il nous explique ensuite comment sont cultivées et récoltées les fèves de cacao, et ça se confirme : M. Zotter aime le cacao, le chocolat et rendre les gens heureux, et ça se voit.

Après cette mise en bouche visuelle, passage à la pratique : on se munit de sa petite cuillère de dégustation et en avant pour goûter au chocolat sous toutes ses formes, à tous les stades de sa fabrication et de toutes origines. Beauté Blonde nous a épaté en aimant absolument tout ce qu’il a goûté, y compris le cacao brut non sucré que son frère lui n’a pas aimé, comme un enfant normal qu’il est (enfin presque). Et nous les grands nous sommes également régalés de toutes les variétés liquides et solides de chocolat que nous avons goûtées. Ce qui nous a sans doute gustativement le moins convaincu sont les chocolats végétariens (sans poudre de lait animal) au lait de soja (la version à la poudre de riz est bien meilleure). Quant à ce qui a enchanté mon palais, je dois dire que le noir 70% aux fèves du Congo est sur la première marche de mon podium : puissant, long en bouche, avec juste la petite touche d’amertume qu’il faut, il supplante les fèves sud-américaines aux arômes sans doute plus subtils mais un peu plus doux. Et le chocolat puissant, c’est mon truc. J’en ai mis plusieurs tablettes dans mon panier à la fin de la visite et je me le réserve pour une dégustation un soir où j’aurais besoin d’un petit remontant.

Autre excellente surprise : toute la gamme des chocolats aux fruits. D’ordinaire, ils sentent un peu trop les arômes chimiques, ou alors sont trop sucrés, avec une pâte fruitée type confiture, et le résultat est peu convaincant voire écoeurant. Chez Zotter, je ne sais pas exactement comment ils font, mais ils arrivent à incorporer des fruits frais dans le chocolat pour le parfumer naturellement (nous les avons vu en cuisine en train de couper les fruits, donc ce n’est pas juste un argument marketing bidon) et le résultat est épatant : ça sent vraiment le chocolat et en même temps ça sent vraiment le fruit, sans trop de sucre, sans arrière-goût bizarre, avec juste le plaisir du bon équilibre entre les deux. Le chocolat a la fraise à vraiment goût de fraise (des bois même), celui à la framboise vraiment goût de framboise, et celui au fruit de la passion vraiment goût de fruit de la passion. Du coup c’est malin, ça aussi ça a fini dans mon panier à la fin de la visite… Heureusement que les chocolats fourrés (un peu trop sucrés et gras à mon goût), les chocolats à boire et les chocolats liquides nous ont un peu moins envoûtés sinon nous étions cuits. Et pour finir en apothéose, leur boutique est un vrai temple du chocolat avec un nombre de variété et de parfums invraisemblable. Choco-maniaques s’abstenir sous peine de crise hallucinatoire aiguë.

Petite activité-cerise sur le gâteau durant la visite : nous avons réalisé notre propre « oeuvre » DIY en chocolat. Beauté Brune a immédiatement choisi le moule en forme de voiture, c’est pas un garçon pour rien. On a bien essayé de lui faire rajouter quelques petites choses qui nous tentaient aussi comme des amandes ou des noix, il est resté ferme sur ses positions : des décorations en chocolat et rien d’autre. Ce n’est pas grave, on s’en fera un rien que pour nous un jour où on reviendra sans eux… Et on récupère le résultat refroidi à la sortie dans une jolie boîte, parfait pour les enfants.

Le seul bémol c’est qu’au final, c’est une sortie qui revient tout de même relativement cher entre les entrées pour les parents (180 yuans par adultes), le prix du chocolat DIY (68 yuans tout de même), et le fait que nous avons à moitié dévalisé la boutique en sortant, la faute à tous ces délicieux chocolats que nous avions repérés durant la visite. Mais franchement, qu’est-ce qu’un peu d’argent face à 90 minutes passées à déguster du chocolat sous toutes ses formes ? Hum ? Pas grand-chose, on est bien d’accord… Et encore, nous avons résisté à l’appel du salon de thé (enfin, salon de chocolat devrait-on dire) cosy, design et aux appétissantes pâtisseries qui nous attendait au cas où n’aurions pas encore eu notre quota de chocolat. En revanche, il est peu probable que nous résistions sérieusement à leur service de commande en ligne et de livraison à domicile (à Shanghai exclusivement) qui sera disponible dès fin mars. Ils sont vraiment trop forts chez Zotter…

Alors quand je pense que pour que vous ayez vous aussi la chance d’aller au Zotter Chocolate Theater il vous faudra aller soit dans un patelin perdu en Autriche soit venir nous voir ici, je crois vraiment que vous devriez envisager un petit saut à Shanghai…

 

DSC04681

 

15 Comments

  1. Et oui le dimanche a vraiment été sauve par supermaman!!! et MIAM, MIAM, MIAM, pour quelqu’un qui a vécu en Suisse et qui n’aimait jusque la que le chocolat Suisse, j’avoue que la j’ai craque! Bravo supermaman! Belle idée!

    • Et moi qui ai épousé un quasi-Suisse et qui n’aimait que le chocolat suisse, ou belge à l’extrême rigueur (et encore, avec grande sélectivité), me voici convertie au chocolat autrichien. Shanghai mène à toutes les découvertes ma foi…

  2. Mmmm le salon de thé à l’air trop bien !
    Et si vous n’avez pas tout mangé d’ici cet été, je veux bien y goûter quand vous reviendrez faire un tour chez les gaulois :)))
    Bisous
    Mahie

    • Ouuuuuuuuuh, incitation à la contrebande de chocolat, mais ça va vous coûter cher ça ma p’tite dame… Bon, par protection spéciale du jury on rapportera peut-être un peu de Zotter à notre amie Mahie… Faudra nous passer la commande avant notre départ, m’est avis qu’on va avoir plein d’autres trucs à penser avant de revenir dans notre doux pays 🙂

    • Je crois que je profiterai des prochaines visites de mes proches pour me donner une bonne raison d’y retourner mine de rien… 😉

  3. Cela semble irrésistible ! Bravo pour l’excellentissime idée !!!!
    C’est un vrai piège, mais une destination de découverte fort intéressantes pour les amis et la famille de passage à SH.
    Tes lutins/gremlins vont te réclamer une autre sortie dans ce petit paradis …

    • On va se garder ça pour l’hiver prochain, une fois par an me semble raisonnable. Et j’ai l’arme fatale alternative pour les autres dimanches pluvieux : le « monde des robots » du musée des sciences où nous avons enfin pris un abonnement !

  4. Ta description me fais tellement saliver que je suis obligée moi aussi de me jeter dans la conversation pour calmer le jeu.
    Il est évident que, pour ceux qui sont restés au pays, il existe une troisième solution – déjà suggérée par Marie – à savoir que tu nous en fasses profiter lorsque vous passerez dans le Lot l’été prochain (je suppose)… sinon, on ne te croit pas !!! Vous voilà obligés de faire partir une cantine de bon chocolats dans la soute !!!
    Bisous

    • Et voilà, vous cédez à la facilité… La quintessence de cette expérience c’est de goûter toutes les sortes de chocolat AVANT d’acheter les tablettes. Avec juste une tablette vous n’aurez qu’un bon chocolat. C’est déjà bien, mais tellement moins que tout le reste de l’expérience… Bon, on verra si on pousse jusqu’au Lot pour vous faire une livraison spéciale quand même 😉

  5. Bonjour Tara B,

    J’ai découvert par hasard votre blog et je m’en réjouis.

    Je l’ai lu en reprenant du début, entièrement et à haute voix, pour que mon mari, qui faisait des travaux de peinture dans notre salon, puisse en profiter.

    Je n’ai pas pu écrire de commentaire avant, car « les commentaires étaient bloqués ».
    Me voici donc à la fin de ma lecture et très contente de pouvoir enfin vous écrire.

    Vous écrire que votre plume est topissime !

    J’ai pleuré (j’avoue que j’ai la larmichette facile) quand vous avez évoqué vos bonheurs et fait référence à la naissance de vos enfants, j’ai été triste pour vous et atterrée, par rapport à vos « pots de départ » et la Race Humaine et j’ai énoooooooomément rigolé !

    Surtout, continuez à écrire, c’est avec beaucoup d’attention que je lis tout ce qui parle de la façon de vivre, des démarches administratives …

    Car mon mari sera en poste à Shanghai en juin et nos garçons (5 & 8 ans) et moi, arriverons en août.

    Bonne continuation !

    Cegui

    • Merci beaucoup Cegui pour ce commentaire qui fait du bien partout où il passe, et bienvenue dans le coin (sur le blog et bientôt à SH) ! Vous ne serez pas la seule de mes lectrices à débarquer en août, il va falloir organiser des pots d’arrivée au train où ça va 😉

Répondre à Maman DANILO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :