Spectacle : ERA, Intersection of time

Nouvelle année à Shanghai, et avec la nouvelle année c’est bien connu viennent les bonnes résolutions. J’ai été modeste en n’en mettant qu’une sur ma liste : passer plus de temps en tête à tête avec MonMeilleurMari et nous octroyer régulièrement une soirée loin de notre progéniture. Modeste et sans aucune originalité donc, mais n’est-ce pas là le triste destin des bonnes résolutions ? Notez que nous l’avions déjà énoncée l’année dernière, mais entre l’installation, nos prises de marques et Beauté Brune qui nous occupait (au moins la tête) presque à temps plein, elle en était resté au stade des belles paroles. Cette fois, avec trois spectacles déjà prévus en septembre, les débuts sont prometteurs. Alors pour notre première soirée direction l’univers du cirque avec le spectacle Intersection of Time de la compagnie ERA. Leur slogan l’annonce clairement : If you miss ERA, you miss Shanghai. Et MMM ne voulait surtout pas risquer de manquer Shanghai plus longtemps.

Jusqu’ici notre résolution s’annonce bonne puisque c’est un très beau spectacle dont nous sommes ressortis ravis. Au menu se trouve exclusivement des numéros classiques de cirque chinois, mais tous d’excellente facture : équilibrisme, voltige, jonglerie (avec des potiches chinoises), contorsion, acrobatie et j’en oublie. Là où l’intersection of time opère, c’est que ces numéros classiques voire traditionnels sont mis en scène avec de effets de lumière et de musique pour créer un show visuel captivant – voire hypnotique – dès les premières secondes. Nous en avons pris plein les yeux, et les yeux en redemandaient. Seul petit bémol pour les fanas d’images que nous sommes : l’interdiction absolue de prendre des photos et de filmer le spectacle, avec cerbères dotés de lasers à vous coller dans l’oeil pour vous rappeler à l’ordre à la moindre infraction. Bon, après un an de Chine, je suis au regret de vous annoncer que mon respect scrupuleux et sans faille des règles n’est plus et que j’ai infractionné subrepticement pendant toute la deuxième partie pour vous livrer ces images qui devraient vous donner envie d’y aller. Et puisque vous ne verrez rien de la première partie (visuellement magnifique), je ne gâche même pas la surprise, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Moralité : les shadoks sont des visionnaires, car effectivement plus ça rate plus il y a de chances que ça réussisse, surtout quand il s’agit des bonnes résolutions. Sur ce pompons, pompons, et vivement le prochain spectacle !

 

Infos et billets : site officiel ERA Shanghai. S’y rendre : 2266 Gonghe Xin Road, métro Shanghai Circus World (L1).

GrandBondMilieu_ERA_show

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :