Paris nous voilà !

Nous voilà enfin arrivés à la fin de notre première année, à la veille de notre départ pour Paris (H-36), des retrouvailles avec nos proches et de notre ruée sur les denrées alimentaires de notre régime spécial « +5 kg en 5 semaines, pour être bien pulpeuse sur la plage ». Mon excitation est légèrement tempérée par la nécessité de faire les valises, de ne rien oublier d’indispensable, de faire quelques achats de dernière minute et surtout par une sensation de quasi irréalité. Vais-je vraiment poser le pied en France dans 48h alors que les tours de Pudong s’élancent encore crânement sous mes fenêtres ? Vais-je reconnaître Paris, me glisser sans peine dans mes petites habitudes parisiennes, me rappeler le prix d’une baguette tradition ? Vais-je me sentir déjà transformée après cette première année shanghaienne ? Aurais-je l’impression de visiter une bourgade reculée en me promenant dans les rues de la capitale ? Tout ce calme et cet air pur, suis-je encore capable de les supporter ? Mon organisme est-il encore en capacité de digérer un sandwich pâté-cornichons ? Autant de questions cruciales qui attendent une réponse…

Alea jacta ouest : nous partons ! Les enfants sont surexcités à l’idée de prendre l’avion, leurs grands-parents le sont à l’idée de les revoir, je le suis aussi, bref je crois que tout le monde l’est à part MonMeilleurMari qui tente de garder raison, il faut bien que quelqu’un tienne bon la barre. Alors dans ce tourbillon d’émotions j’ai bien l’intention de lever le pied un peu sur le blog pour l’été, même si mon petit doigt me dit que mon addiction à mon PC ne m’empêchera pas de me reconnecter pour vous livrer ça et là quelques impressions.

Et puisque vacances il y a, devoirs de vacances je propose. Alors que ceux et celles qui ont des questions à poser lèvent la main et prennent leur clavier de l’autre main. Si vous avez une question brûlante sur Shanghai restée sans réponse, un thème indispensable que je n’ai pas encore traité, ou un thème pas du tout indispensable mais qui vous intéresse, une envie particulière ou simplement envie de m’embêter faites m’en part par mail, courrier, pigeon voyageur, signaux de fumée ou ce que vous avez sous la main. Et comme je suis joueuse je vous propose d’adjoindre le thème à traiter d’un mot, d’une expression, d’une citation – évidemment sans rapport avec le thème et/ou totalement absurde – que je tâcherai de caser habilement dans le billet concerné. Je préviens tout de suite : je ne promets pas de tout traiter, mais je peux au moins m’essayer à cet exercice quasi-oulipien*. Masochisme quand tu nous tiens…

Aller, sur ce bonnes vacances, à vous, à moi, à tout le monde et rendez-vous à Paris !

 

* oulipien : qui a trait à l’Oulipo (OUvroir de LIttérature POtentielle)

Crédit photo : moncoursphoto.fr

GrandBondMilieu_avion

11 Comments

    • Ah ben voilà, c’est malin tiens… Bosse un peu sur une contrainte d’écriture amusante que je ne périsse pas d’ennui de devoir aller me faire manucurer pour vous mitonner un reportage aux petits oignons…

  1. Pour l’instant aucune proposition de thème, je vais y penser. Je suis juste une mère, grand-mère et belle-mère excitée et heureuse de vous revoir ! Yoouuupiiiiiiiiiiiii !!!!
    Ne t’inquiète pas ! tu vas reconnaître Paris , ton quartier, le métro et le reste. Tout est plus petit ici : c’est que qui fait son charme …..
    A presque tout de suite !

    • Ah ben non alors, si la tradition est encore plus chère qu’avant je fais grève : je refuse de monter dans l’avion ! 🙂

  2. Coucou !

    Un p’tit message au passage, car je me suis transformée en BipBip le coyote, tellement je cours partout.

    Simplement pour vous souhaiter …
    De très bonnes vacances en France !!!

    A bientôt
    Céline (Cegui)

Répondre à MMM Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :