Un samedi à Tongli

Oui, je sais : je vous ai l’air de rien réhabitués à des publications régulières au mois d’août (vivent les vacances) et dans la foulée je vous sèvre brutalement début septembre, ma cruauté est sans bornes. Mais bon, vous savez ce que c’est : la rentrée, retrouver un rythme de croisière, et puis la visite de ma maman, toussa toussa et hop, j’ai quelque peu abandonné mon clavier. Mais regardez le bon côté des choses : je n’étais pas en perdition dans le triangle des Bermudes mais juste en vadrouille à quelques 90 km de Shanghai dans l’une des nombreuses villes d’eau qui la cernent. A défaut de Bermudes nous avons tout de même expérimenté un petit moment de perdition puisque nous avions prévu d’aller à Zhouzhuang (autre ville d’eau du coin) et que notre chauffeur nous a déposés, Dieu sait pourquoi, à Tongli. Et ce n’est pas un coup de notre prononciation exotique du mandarin : on lui avait écrit notre destination. Bien entendu il nous a affirmé que Tongli était bien mieux que Zhouzhuang, quitte à se tromper autant se justifier. Ne dédaignant jamais une petite part d’imprévu dans nos visites et surtout n’ayant pas envie de reprendre la voiture pour 20 mn de trajet supplémentaires, nous avons donc visité Tongli et c’était chouette malgré la bruine… Je me réserve Zhouzhuang pour une autre fois histoire de vérifier cette histoire de comparaison.

Et cette petite sortie nous a permis de nous dire que vraiment, aller prendre l’air hors de Shanghai à un peu plus d’une heure de voiture ça vaut la peine. D’abord parce que dès qu’on sort de la zone urbaine on traverse des zones quasi rurales traversées de nombreux canaux et rivières qui pour un peu nous feraient croire que Shanghai est cernée par la campagne bucolique, et ça fait du bien. Ensuite parce que ça dépayse immédiatement sans devoir prendre l’avion ou partir pour un week-end complet. Et puis les villes d’eau, c’est beau. Voilà, c’est beau.

Comme d’habitude nous avons arpenté les ruelles, visité les maisons anciennes ouvertes aux visiteurs, baguenaudé sans but et ouvert grand nos yeux pour en profiter. Et puis nous nous sommes offert une petite ballade en barque et je me demande bien pourquoi nous ne l’avons pas fait avant : c’est vraiment la meilleure manière de profiter d’une ville d’eau. Au ras de l’eau, bercés par le balancement de la barque, sans le bruit des ruelles et avec ce point de vue unique sur les canaux et les ponts. Les enfants ont adoré e très honnêtement les grands aussi. D’autant plus que Tongli présente cette caractéristique d’être autorisée à la circulation des deux roues, et qui dit deux roues dit klaxons tonitruants et guerre d’occupation de l’espace (avec parfois avoir le choix entre se faire écraser par un bolide ou se jeter dans le canal). Certes, cela prouve que Tongli n’est pas qu’une petite cité-musée réservée aux touristes et que la vie locale s’y poursuit normalement, mais je préfère cantonner les klaxons aux trottoirs de Shanghai et être plus au calme lorsque j’en pars. A ceci près, j’ai vraiment apprécié la ballade et le côté authentique (traduire : non « rénové » à grands coups de ripolin rutilant) de Tongli, avec tous ces détails un peu décrépis par endroits.

La ville abrite également le musée – désormais réputé – du sexe de la Chine ancienne, qui possède parait-il de très intéressantes pièces. On ne voulait pas avoir d’ennuis avec la DDASS ni mener une discussion improbable avec nos enfants sur l’art des godemichés en céramique au temps des Royaumes Combattants donc nous nous sommes abstenus, mais j’ai ouï dire que cela pouvait être une visite très intéressante pour des adultes.

Et bien maintenant il ne nous reste plus qu’à explorer Zhujiajiao, Zhouzhuang et Wuzhen pour avoir un panorama un peu plus complet des villes d’eaux à proximité de Shanghai. De quoi occuper nos prochains week-ends…

 

Ville ancienne de Tongli : environ 20 km au sud de Suzhou (accessible en car depuis la gare de Suzhou, ou à environ 1h15 de voiture de Shanghai). Tarif : 100 kuai / personne (gratuit pour les enfants de moins d’1m30).

grandbondmilieu_tongli

17 Comments

  1. Rhaaa! Tu me fais envie avec tes superbes photos! Je crois que je suis en manque de Chine!
    De memoire, j’ai aussi souvenir que nous avions prefere Tongli a Zhouzhuang…
    Sinon, dans le coin de Shanghai, nous avions bien aime le periple que nous avions fait autour du lac Taihu, aussi, qui etait tres sympa (et en plus c’est la saison des crabes en ce moment)!

    • Ah ben oui, le manque de Chine ça peut frapper n’importe quand, surtout quand on voit de belles photos d’endroits charmants comme celui-là 😉 Je vous dirais pour Zhouzhuang, j’attends de me faire ma propre opinion 😉

    • Merci pour le compliment sur les photos, mais il est possible aussi que vous baviez d’envie juste parce que voir toute cette eau quand on vit dans un désert ça ne peut que faire baver 🙂

  2. Coucou
    Mais oui mais c’est bien sur: TONGLI!
    J’avais oublié le nom, mais j’ai immédiatement reconnu les photos, rappel d’une mission pour Alcatel à Shangai vers 2002…

    • Ah ben dis donc, ça n’avait pas que du mauvais de voyager pour Alcatel à ce que je vois 😉 Sympa comme petite ballade de week-end sur un business trip ça…

  3. Tongli est un peu plus « grand » que Zhouzhuang. Et si mes souvenirs sont bons, il y a une scène d’opéra chinois en plein air, avec des représentations de temps en temps. Je n’ai pas bien réussi à en cerner le planning, mais je crois que c’est en journée, le WE, mais je ne sais plus si c’est en matinée ou l’après-midi (admire la précision et sûreté de l’information), ce qui, à priori, devrait (a du ?) te plaire.

    Sinon, mon conseille à tous ceux qui visitent ces villes d’eau, c’est d’y passer la nuit ! C’est en soirée qu’elles sont les plus tranquilles et agréable, une fois que la foule des touristes à disparue. Dîner au bord des canaux, c’est fantastique !

    • S’il y a une scène d’opéra à Tongli nous l’avons ratée (mais n’est-ce pas plutôt à Xitang ? Celle-là en revanche est inratable…), ce qui ne peut que nous inciter à y retourner un jour moins pluvieux. Et pour ce qui est d’y passer la nuit, j’y pense j’y pense depuis la première fois que tu m’as donné ce conseil, ce serait chouette qu’on fasse ça pour notre prochaine virée ville d’eau (peut-être à Wuzhen ?). Je vous en dirai des nouvelles…

  4. Tongli, Zhouzhuang, Xitang ou les autres ….elles me font vraiment envie ces villes d’eau !! ces vieilles maisons, ces petits canaux….pff !! c’est quand le prochain WE de trois jours??

    • Ah ben si sur un week-end de trois jours il faut caser à la fois la visite de Shanghai et celle d’une ou plusieurs ville d’eau, ça va être sportif. Il vaut carrément mieux prévoir la semaine à ce niveau là 😉

Répondre à ellea40ans - Stephanie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :