Jardin botanique de Shanghai : le Grand Vert

Non vous ne rêvez pas : ce sont bien des palmiers que vous voyez là. Et oui, ils ont bien été pris en photo à Shanghai, pas plus tard qu’avant-hier même. Moi qui me plains épisodiquement – pour ne pas dire régulièrement – que Shanghai manque tout de même un peu de verdure, j’ai enfin trouvé de quoi satisfaire mon envie de ballade dans un grand et beau parc. Oubliez Century Park, oubliez d’ailleurs tous les parcs microscopiques et bondés de Shanghai : pour plonger dans le Grand Vert c’est au jardin botanique que ça se passe.

S’étendant sur plus de 80 hectares dans la partie sud-ouest de Shanghai (Xuhui district), ce jardin serait le plus grand jardin botanique municipal de Chine (mais connaissant le goût des chinois pour le concours du « plus grand bidule de Chine / du monde » je vous livre cette information sous toutes réserves). En tout cas une chose est certaine : si la première partie du parc située juste à l’entrée peut faire croire qu’on en aura vite fait le tour, il suffit de poursuivre sa promenade pour prendre toute la mesure de l’étendue de ce jardin et risquer de s’y perdre. 80 hectares, soit autant de chances pour nous de voir nos dynamiques rejetons grimper aux bambous, courir dans les allées sans rien écouter, piétiner les fleurs sauvages, grimper sur des rochers glissants, se rouler dans des bosquets d’herbe, être a deux doigts de piquer une tête dans le lac pour enfin au bout de deux heures de galopades avouer dans un chouinement : « maman, chuis épuisééééé ». Victoire ! la prochaine on y passera toute la journée, ha ha !

Au delà du plaisir de se promener dans de grandes allées ombragées et de prouver à nos enfants que nous avons encore les moyens de les épuiser, ce jardin botanique en offre pour tous les goûts ou presque. D’abord quelques jardins paysagers originaux qui ne sont pas sans faire penser à ceux du festival de Chaumont-sur-Loire. Puis en ce début octobre un festival du bonzaï, lesquels se vendent à tour de bras malgré les prix incroyablement élevés. Jugez vous-même : 5 500 kuais pour le petit bonzai d’à peine 20 cm de haut en photo ci-dessous, 12 000 pour un mini-pin à peine deux fois plus haut. Moi qui me réjouissais à l’idée d’en adopter un, j’ai été refroidie à la perspective de faire mourir en trois mois 12 000 kuais de pin taillé-bichonné. Enfin, et nettement plus important on y trouve aussi de nombreux jardins et bosquets consacrés à des essences particulières : roses, pivoines, magnolias, osmanthus, camélias, rhododendrons, chrysanthèmes, etc.

Avec notre promenade d’octobre, les floraisons n’étaient évidemment pas foison et seul le jardin de roses avait encore quelques pétales fatigués à offrir à notre contemplation, mais qu’à cela ne tienne : nous reviendrons au printemps. D’autant que nous n’avons pas visité cette fois la gigantesque serre tropicale, or les photos aperçues sur internet me laissent dire que c’est un tort…

Petit élément pratique pour préparer au mieux votre visite : sachez qu’on trouve à intervalle régulier de petits points de restauration avec nourriture locale et choix limité (sauf si vous êtes de grands fans de tofu puant ou que vous vous nourrissez exclusivement de glaces). Le pique-nique parait donc une bonne option, d’autant que moult pelouses et bancs ombragés vous tendent les bras. Enfin, au jardin botanique il y a de belles choses à voir presque tout au long de l’année et pas seulement au printemps, pour preuve ce planning indicatif des floraisons annuelles :

  • Février-Mars : Pruniers
  • Février-Avril : Camélias
  • Mars-Juin : Magnolias
  • Avril-Mai : Pivoines
  • Avril-Juin : Rhododendrons
  • Avril-Novembre : Erables
  • Mai-Octobre: Roses
  • Juillet-Août : Nénuphars
  • Septembre-Octobre : Osmanthe
  • Octobre-Novembre : Chrysanthèmes

Avec tout ça je ne vais presque plus regretter le bois de Vincennes et son parc floral…

 

Jardin Botanique : 997 Longwru Road (proche de Baise Road). Entrée : 15 kuai / personne pour l’accès au parc, 40 kuais / personne pour le billet combiné (avec accès aux serres tropicales entre autres).

grandbondmilieu_jardin_botanique_shanghai

3 Comments

  1. Très beau, enfin une image de l’Asie qui détend, des fleurs, des arbres, la vie … encore que les nombreux et magnifiques monuments que tu nous as fait partager jusqu’à présent ont aussi laissé leur empreinte dans ma mémoire. Ici, si tu veux voir un beau jardin, c’est plutôt la seconde quinzaine de Juin qui s’impose, je parle d’un jardin privatif, floral et arbustif ; en septembre c’est trop tard pour les roses même si quelques unes ressortent encore avant l’hiver. Je vais d’ailleurs dès ce vendredi (jour « lunairement » faste) faire quelques boutures de rosiers. Pour ce qui est du bonzaï, tu peux en faire un toi-même. Selon l’espèce choisie (cela peut concerner une plante grasse aussi) ça peut aller assez vite (3 ou 4 ans) pour donner un résultat qui permette d’authentifier un vrai bonzaï. Mais bon ce ne serait pas pratique pour un prochain déménagement et peut-être que tes grimlins l’apprécieraient d’un peu trop près (?) ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :