Une journée à Disneyland Shanghai

Non je n’avais pas disparu sous ma couette histoire d’oublier le début de l’hiver et protester contre la remise en route des centrales à charbon dans notre région. Ni débuté une dépression sévère à la lecture des résultats de l’élection américaine. Je n’ai pas non plus été aspirée par une tornade surgie de nulle part. Quoique. Les enfants étaient en vacances la semaine dernière. Et moi pas, ce qui veut dire double semaine : assurer mes journées de travail comme d’habitude et me dédier corps et âme à l’énergie inépuisable de mes beautés le reste du temps. Maman tu peux me lire ça ? Maman on va jouer dehors ? Maman on va à Légoland ? Maman on fait des gaufres ? Mais siiiiiiiiii t’avais promis qu’on ferait des gauuuuuuufres. Maman on fait de la peinture ? Mamaaaaan, j’m’ennuiiiiiiiiiie…  Et parmi toutes nos promesses pour la semaine il y a avait celle de les emmener à Disneyland. Nous avons réussi à les faire patienter depuis le mois de juin où le parc à ouvert, par pur égoïsme parental. Nous refusions d’aller faire trois heures de queue pour pulvériser Zurg à coup de pisto-lasers Buzz-l’Eclairesque, nous sommes des parents effroyables. Nous avons donc patiemment attendu que les enfants soient en vacances et les chinois pas pour nous offrir une SUPER journée à Disneyland Shanghai. Et on a bien fait d’attendre parce que c’était vraiment SU-PER (et c’est pas une fan de Disney qui vous le dit). Je vous le redis pour être sûre : SUUUUUPER !

Le parc tient toutes ses promesses, et même au-delà puisque je n’en attendais rien de mieux qu’à Paris (c’est à dire de finir sur les nerfs après avoir fait des heures de queues pour faire 4 ou 5 attractions et rentrer épuisée avec l’impression d’avoir été prise pour un portefeuille sur pattes). Le fait d’y être allée en semaine a certes joué, mais l’immensité du site et l’inappétence incompréhensible des chinois pour nos attractions préférées (Toy Story vous l’aurez compris, Pirates des Caraïbes ou même Tron) nous a permis de faire et refaire certaines attractions avec à peine 5 mn de queue et c’était rudement chouette. Quatre fois Buzz l’Eclair, nous sommes désormais officiellement les rois du pisto-laser. Deux fois Pirates des Caraïbes (qui ringardise totalement et définitivement tous les autres Pirates des Caraïbes du monde Disney, on a a-do-ré), et des tas d’autres attractions passées en un rien de temps, nous avons vraiment profité à fond de cette journée. Avec mon bidon je n’ai pas pu faire Tron mais l’enthousiasme de MonMeilleurMari et les cris mi-effrayés mi-excités des passagers ne trompent pas : l’attraction est top, et pourrait même dépasser l’expérience Space Mountain, c’est dire. Vivement que je retrouve la ligne pour l’essayer (en attendant, je peux faire un tour virtuel ici).

Pour ce qui est du parc lui-même il est immense et réussit le tour de force de donner l’impression qu’il n’y a personne dedans (contrairement aux queues pour passer la sécurité à l’entrée). Petite particularité : il a été pensé pour être à la fois conforme à la tradition Disney tout en présentant des caractéristiques typiquement chinoises. Pas de Main Street par exemple mais une Mickey Avenue beaucoup plus courte et s’ouvrant largement en arène sur le château de la Belle au Bois Dormant (extrêmement réussi, et carrément féérique de nuit avec les éclairages). On y trouve aussi un « salon de thé » à l’architecture typiquement chinoise, Mulan est à l’honneur de la parade, etc. Mais on y retrouve essentiellement l’ambiance Disneyland habituelle. Nous avons principalement écumé Tomorrowland (avec Tron, Star Wars et Toy Story donc), Treasure Cove (extrêmement réussie avec les bâteaux pirates et le faux village latino) et Adventure Isle (la vue sur le parc de nuit depuis le Challenge Trails est incroyable, mais vous devrez y aller vous-même, ils confisquent tout ce qui prend des photos à l’entrée). Nous avons fait l’impasse sur Fantasyland : 60 mn de queue pour faire Winnie l’Ourson c’est mauvais pour l’équilibre de mes chakras, et je ne parle pas des 90 mn pour le train de la mine… Ce sera donc pour une autre fois (d’autant qu’ils ont déjà prévu d’ouvrir d’autres mondes prochainement).

Mais le plus précieux et le plus inattendu dans tout cela c’est que nos garçons ont été à la fois incroyablement excités et contents mais aussi – petite incursion surnaturelle dans la Twilight Zone – exceptionnellement sages durant cette journée. Ils ne se sont pas tapé dessus, ne se sont pas disputé, ne se sont (presque) pas roulé par terre pour obtenir plus de jouets que prévu, nous ont écouté sans courir partout et nous ont montré tout au long de la journée leur plaisir d’être là et d’y être avec nous. Nous n’avons pas crié une seule fois, c’est dire. Je crois bien que c’était la première fois que nous vivions une aussi chouette journée en famille, une journée où nous les parents ne finissions pas par regretter (très fort) d’avoir essayé de leur faire plaisir. C’est donc à ça que ça peut ressembler une journée en famille dans les familles normales ? Aaaaaaaaah, mais c’est génial en fait ! Et si c’est ça la magie Disney et bien c’est dit : je m’y convertis et on y retournera plutôt deux fois qu’une !

 

Infos pratiques : La nourriture est chère dans le parc (80 kuais un combo mauvais burger / frites / 1 boisson), et surtout de qualité assez médiocre. N’hésitez pas à venir avec un pique-nique si vous préférez. Et pour optimiser votre séjour dans le parc, téléchargez l’app Disneyland qui vous donne en temps réel les temps d’attente à chaque attraction.

Disneyland Shanghai : Huangzhao Road (Métro Disneyland Resort, L11). Billets semaine : 370 kuais/adulte, 280 kuais/enfant. Billets week-end : 499 kuais/adulte, 375 kuais/enfant.

grandbondmilieu_disneyland_shanghai

11 Comments

  1. Quelle jolie journee en famille! Et si les enfants ont ete aussi irreprochable, il faudra y retourner!
    … Par ailleurs, je me posais la question alors je viens de situer Disneyland Shanghai sur une carte et… waw, ca m’a fait un coup au moral! De mon temps, c’etait des rizieres par la-bas! Il y avait rien de rien! Oh, le coup de vieux!

    • Ah oui, des rizières, quand même… C’est un genre de grosse zone semi-industrielle depuis que nous sommes ici (ce qui fait officiellement de nous des petits jeunes à SH non ?) Et là normalement votre envie de revenir en Chine (pour faire des trucs aussi incroyables que Disneyland) doit s’agiter dans un coin de votre tête non ? 🙂

  2. Alors moi je suis une grosse fan de Disney et grosse fan de Disneyland mais la foule et les temps d’attentes me décourageaient jusqu’à ce que tu me remotives ^^ Faut que j’essaie de convaincre mon mec. C’est pas gagné…

    • Oh ben si, sérieux : 5 à 10 mn d’attente en moyenne en semaine, et pour les attractions où il y a de la queue vous faites pas comme nous, vous arrivez tôt, vous choppez tous les fast-pass (ou vous prenez les files single riders) et vous êtes sauvés. Tu vas t’éclater ! 🙂

  3. bonjour! j’ai juste une petite question pratique: avez vous achete vos billets par internet ou sur place? la queue pour la billeterie m’inquiete 😉
    merci, votre post m’a bien motivee!!!

    • Nous les avons achetés sur internet pour éviter la queue. Bon à savoir : pas besoin de chercher un endroit pour éditer les billets une fois là-bas, vous allez directement aux portillons d’entrée avec votre portable, ils vérifient ça dans leur système et ils vous donnent les billets directement. Enjoy your day !

  4. on a vu construit le parc alors on se dit qu’il est temps de partir de la Chine. Je suis sûre que le parc est génial mais pas les visiteurs locaux (faire la queue… mais c’est déjà un truc exotique pour eux non ?)

    • Comme je le dis dans mon billet, on peut tout à fait éviter la queue en venant en semaine hors période de vacances chinoises. Mais les queues et les chinois ne sont pas pires à Disneyland que dans n’importe quelle attraction, musée ou endroit à visiter en Chine non ?

  5. Bonjour à vous,
    ravie de voir une expérience de Shanghai Disneyland en français ! super !
    J’y vais cet été, en semaine, en juillet. Je ne me rends pas compte de ce que ça implique sur place.
    Hyper fan Disney, je suis une habituée du parc français.
    Là, c’est le saut dans l’inconnu … si vous avez de petites astuces pour notre journée, je suis preneuse !
    Merci d’avance 😀

    • Comme vous avez pu le lire le parc de Shanghai est un peu différent de celui de Paris, il est plus vaste (ce qui est bien vu le monde qui peut s’y rendre) et j’imagine volontiers qu’en juillet il faudra vous armer de patience puisque beaucoup d’enfants chinois seront en vacances et que l’affluence risque donc d’être beaucoup plus importante que celle que nous avons rencontrée.
      Mes deux conseils : télécharger l’appli du parc pour avoir en temps réel les temps d’attente aux attractions et vous munir d’un pique-nique, l’offre de restauration sur place étant limitée et franchement pas terrible. Pour le reste organisez vous comme vous voulez, ça reste un parc Disney, vous ne devriez pas être si dépaysée que ça 😉

Répondre à MMM Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :