7 et 4 ans, et ils changent

Je suis très en avance, pas du tout débordée par tout ce que je voudrais raconter ici, et je n’ai pas du tout au moins 20 articles en retard. La preuve : Beauté Brune a fêté ses 7 ans en septembre et Beauté Blonde vient de souffler ses 4 bougies et pas une photo, pas un entrefilet, rien. Enfin en vrai on a quand même fait des gâteaux, soufflé des bougies, ouvert des cadeaux, bref assuré le minimum vital. On a même fait un gâteau au chocolat Buzz l’Eclair, vous avez qu’à voir. Avec un peu de chance on n’aura pas totalement traumatisé nos enfants à coups de négligences coupables d’ici leur majorité. Mais pour ce qui est de vous en toucher deux mots, je ne sais pas, je vis avec une élasticité temporelle curieuse. Qui n’est pas sans me rappeler mon tour de taille. Variable. Ça change un peu tous les jours. Retenons tout de même l’essentiel : mes Beautés changent beaucoup tout en restant égaux à eux-mêmes. En détail ça donne à peu près ça :

Beauté Blonde

  • Se ronge les ongles et les petits bouts de peau autour, comme son papa. Si on m’avait dit que se ronger les ongles était génétique…
  • Plus rare : se ronge aussi les ongles des orteils, et la peau du bout des orteils avec. On n’est pas inquiets pour ses débuts dans la bonne société : s’il a aussi hérité de la légendaire souplesse de son père d’ici peu il sera totalement incapable de porter ses orteils à sa bouche. Hop, un problème de résolu.
  • Malgré tout ça me demande régulièrement de lui couper les ongles comme à son frère, et pleure quand je lui explique que je ne vois pas bien ce que je pourrais encore couper, à part un doigt pour lui faire plaisir.
  • Continue à chouiner le matin pour ne pas aller à l’école, et à en revenir en disant qu’il a passé une bonne journée et qu’il s’est bien amusé. Les années passent, les habitudes restent.
  • Garde des goûts vestimentaires très affirmés. Plus besoin de lui courir après pour lui mettre son uniforme (Hallelujah !), mais il peut se rouler par terre en pleurant parce que ce n’est pas le bon t-shirt, ou les bonnes chaussettes, ou le bon pantalon. Enfin pas celui qu’il voulait, parce que s’ils sont très affirmés ses goûts ne sont pas toujours très sûrs…
  • Voue un culte forcené aux manches courtes, shorts et autres sandales, même quand il fait moins de 10° dehors. On doit batailler ferme pour le convaincre que des sandales, même portées avec des chaussettes (quand je vous dit que le goût n’est pas encore très sûr), ne sont vraiment pas adaptées par 5° sous la pluie.
  • Ne se lasse pas de Buzz L’Eclair – Ranger de l’Espace, et nous déclame de grandes tirades de Toy Story à toute heure du jour, gestuelle incluse. Parfois nous rions, parfois nous nous lassons. On devrait le lancer sur Cyrano pour changer. C’est un pic, c’est un cap, c’est pas compliqué tout de même…
  • Garde sa bouille et ses sourires de bébé charmeur même s’il grandit.

Beauté Brune

  • A des ongles qui poussent à une vitesse faramineuse. Je les lui coupe toutes les semaines et toutes les semaines il revient avec des griffes de guitariste.
  • A des cheveux qui poussent encore plus vite et plus drus que ses ongles. Je le soupçonne parfois d’être un vague cousin de Harry Potter et de les faire repousser par la seule grâce de sa volonté.
  • Est le seul de nous quatre à ne pas dormir pendant les temps de sieste, et en profite pour lire et relire tout ce qui lui passe sous la main. Il va falloir qu’on file s’inscrire à la bibliothèque de l’alliance française, la bibliothèque de l’école lui suffit à peine.
  • Est en train de devenir raisonnable. Au point d’accepter calmement et de comprendre les punitions (maintenant assez rares) qu’on lui donne. C’est dingue.
  • Passe son temps à provoquer son frère et se laisser provoquer par lui histoire de se bagarrer régulièrement (plusieurs fois par jour donc). L’âge de raison a ses limites.
  • Nous annonce avec le plus grand sérieux qu’il adore la science. Heureusement il aime aussi Angry Birds, ça compense.
  • Commence à trouver que ses parents peuvent être drôles, parfois. Surtout quand ils taquinent son frère. Quand c’est lui qu’on taquine il rit beaucoup moins. S’il trouve qu’on pousse un peu le bouchon il grogne « j’aime pas vos blagues ! » L’humour et l’autodérision sont de longs apprentissages.
  • Rit pour un oui, pour un non, et surtout pour un caca boudin. A quel âge est-ce qu’ils abandonnent l’humour scato déjà ?
  • A bien une tête et une taille de grand garçon, il n’y a que les rires aux éclats qui sentent encore un peu le bébé chez lui.

Bon au milieu de tout ça il se trouve que moi aussi j’ai pris un an de plus, mais je change moins que mes enfants. D’ailleurs je ne change pas (à part le tour de taille je veux dire). Bref, rien à dire sur mon anniversaire, le temps qui passe, les ridules qui partent à l’assaut et tout ça, je suis jeune je suis jeune je suis jeune. Voilà. Aller, à l’année prochaine pour une autre série d’anniversaires d’automne.

 

grandbondmilieu_anniversaires

9 Comments

    • Ah oui, je n’avais pas compris qu’il fallait que je confirme en répondant quelque chose 😉 Je le fais de suite, d’autant que j’ai commencé à acheter les petits trucs…

    • Ah bon, Buzz l’Eclair et Harry Potter ça en dit plus long sur mon âge que sur celui de mes enfants ? Ah ben c’est une bonne nouvelle ça, je pense que je vais me remettre à Trotro et à T’choupi de ce pas… 🙂

  1. Joyeux anniversaire et joyeux anniversaire a tes beautes! Qu’il est doux de lire les progres de vosenfants, leurs gouts qui s’affirment, leurs caracteres en devenir qui se dessinent doucement…
    … et puisque mes deux aines suivent les votres de peu… vous m’inquietez fortement, en particulier quant au caca-boudin. Il va donc falloir que je me prepare a tenir encore plusieurs annees? Je sens que je vais y laisser quelques plumes de raison…

    • Moi il me semblait avoir vaguement compris que le caca-boudin c’était surtout vers trois ans et qu’après ça se tassait beaucoup. Force est de constater qu’à 7 ans ça marche encore très bienl, même s’il faut reconnaître que les sources de rigolades se diversifient un peu (c’est toujours ça de pris). Si caca-boudin continue à le faire rire à 15 ans je pense que je l’emmènerai consulter, qu’est-ce que vous en pensez ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :