Nouvelles impressions sur Shanghai

En mars dernier (il y a six mois, il y a un siècle) lors de notre saut de puce préparatoire à Shanghai, je vous avais livré mes premières impressions shanghaiennes. Au lendemain du grand bond et en ce beau dimanche où nous n’avons pas encore entamé le programme chargé qui nous attend dès demain, quelques mots sur mes (nos) nouvelles impressions sur Shanghai.

Arriver dans la soirée

Peut-être vous rappelez-vous qu’au mois de mars nous avions débarqué avec MMM à 6h du matin pour quatre jours de repérage tambour battant. Pour le Grand Bond et pour changer nous avions cette fois choisi un vol de nuit et avons donc débarqué avec une petite heure de retard à 17h15 heure locale. L’équipage n’ayant rallumé la cabine qu’environ deux heures avant notre atterrissage, nous avons bénéficié de deux heures de clarté dans l’avion, plus environ une heure trente à l’extérieur de l’appareil avant que la nuit tombe (ici il fait nuit à 18h30). D’où l’imparable conclusion de Beauté Brune : c’est vraiment bizarre en Chine, les journées sont super méga courtes (méga et super sont ses mots préférés du moment). Alors oui, une journée courte à l’arrivée mais après une longue nuit et une très loooooongue journée pour nous à Paris, pour une fois le décalage horaire nous convenait plutôt MMM et moi. Nous avions super méga hâte de nous coucher.

Autre conséquence d’arriver de nuit : le long trajet depuis l’aéroport est beaucoup moins moche. La plupart des bâtiments ont des éclairages colorés et l’obscurité nimbe d’un peu de mystère la vilaine architecture (ou plutôt l’absence totale d’architecture) des barres d’habitation qui jalonnent le trajet. De ma courte expérience, pour une première bonne impression de Shanghai, mieux vaut arriver de nuit… D’autant qu’une fois rendus dans notre appartement provisoire, situé en face du Shanghai World Financial Center (mieux connu sous le nom de décapsuleur) et au pied de la Shanghai Tower en plein quartier des affaires, la vue des tours illuminées depuis notre salon était vraiment époustouflante. Beauté Brune s’est allongé devant la baie vitrée et a regardé dehors pendant un bon quart d’heure. Verdict de notre rejeton : « c’est vraiment trop beau les immeubles la nuit en Chine, j’adore ! ». On est d’accord avec lui. Voilà au moins une arrivée réussie pour l’instant (gardons les agacements et les désillusions pour plus tard).

Promenade en famille des laowai

Aujourd’hui dimanche, le chantier de construction de la Shanghai Tower bat son plein. Marteaux-piqueurs, grues et engins de démolition, le BTP ne s’arrête pas le dimanche en Chine. Ni d’ailleurs le commerce, ni rien du tout pour autant que nous puissions nous en rendre compte : le dimanche est juste un jour comme tous les autres. De toute façon nous n’allions pas rester enfermés dans l’appartement (pourtant confortablement climatisé), en route donc pour une petite promenade dans le quartier. Température extérieure : 33°, humidité dans l’air : 90%. Ça nous change de Paris (où il faisait quoi, 17 ou 18° à notre départ ? Et oui, c’était un 22 août…). Ici au moins on a vraiment l’impression que c’est l’été, voire qu’on est en zone tropicale. Les enfants sont assommés par la chaleur, ça plus le décalage ils n’ont même plus la force de râler.

Nous n’avions pas fini de traverser le passage piéton au pied de notre immeuble que nous avons constaté que nos enfants constituent une véritable attraction locale. Je l’avais lu dans un guide touristique, et ça semble bien réel : les chinois sont fascinés par les enfants des occidentaux. Lorsque j’ai emmené Beauté Brune aux toilettes dans un centre commercial, j’ai retrouvé quelques minutes plus tard MMM et Beauté Blonde qui nous attendaient à l’extérieur au milieu d’un attroupement de chinois en train de se prendre en selfie avec notre blondinet. MMM a trouvé ces quelques minutes un peu longues, mais de l’extérieur la scène était vraiment drôle. D’ailleurs lorsqu’on y prête attention, Beauté Blonde se fait mitrailler par les portables de tout un tas de chinois. On pourrait presque se prendre pour les Brangelina… A qui vont ils montrer ces photos d’un enfant qu’il ne connaissent pas ? Que vont-ils en dire ? Mystère…

Flash météo

Ce matin beau et chaud. Cet après-midi chaud et couvert. Ce soir gros orages avec paquet d’éclairs, tonnerre roulant et pluie torrentielle. Et franchement je n’ai même pas trouvé cette chaleur insupportable. A croire que je suis faite pour les tropiques (moins les bestioles tropicales). Demain : je n’ai pas encore regardé mais ma tête à couper que c’est encore chaud et quelque chose entre beau, couvert et pluvieux.

DSC01338

A bientôt pour de plus intéressantes aventures : ouvrir un compte en banque chinois, se prendre un numéro de portable chinois, passer au commissariat pour déclarer qu’on est arrivés dans le quartier, visiter des tas de nouveaux appartements et sûrement plein d’autres petites choses qu’on n’a pas encore prévues…

 

DSC01332

8 Comments

    • Ca vient, ça vient, faut juste me laisser le temps d’écrire (et d’avoir un peu de matière à nous mettre sous la dent aussi) :o) Peut-être un nouveau post ce soir si vous êtes sages…

  1. Ah mais la photo des petits devant « les lumières de la ville » est un bel appel à la découverte à elle tout seule. Une agence de voyage n’eût pas fait mieux.
    Bonne route pour vos quatre aventures !

  2. Ma chère Tara,
    çà y est…c’est fait tu es partie.
    Je nous revoie il y a 6 mois dans la salle de réunion de l’hôpital quand tu nous a annoncé ton départ
    C’est proche mais bien loin aussi
    Tu m’épates sur ton sens de l’organisation… ça va beaucoup me manquer !!
    Vite d’autres nouvelles et photos car j’ai l’impression de voyager et d’être aussi dans une partie du monde quand je te lis .
    Bonne journée ou bonne nuit …

    • Ma chère Françoise,
      ça y est… c’est vrai, je suis partie. Je nous revois aussi il y a six mois, et ça me parait une éternité.
      Ton côté bossy et un peu grande g… va aussi beaucoup me manquer, j’espère que je trouverai ici d’autres compagnons à l’esprit caustique histoire de rigoler un peu.
      A bientôt pour la suite de mes aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :