Temples taoïstes à Hong Kong

Deuxième jour à Hong Kong et nouveau thème de visite. Au programme de la journée : une longue ballade en ville pour partir à la découverte des temples taoïstes.

Des quelques jours passés ici avec mes parents il y a trente ans, j’avais parmi mes souvenirs épars celui d’une visite de temple extraordinaire qui m’avait laissé une impression durable de spiritualité. Tel que je me le remémore, ce temple nous y étions entrés par hasard au cours de nos pérégrinations . Il était très sombre et totalement enfumé par l’encens qui brûlait en énormes serpentins pendant du plafond, et dédié à je ne sais quelle divinité ou bouddha entièrement doré. Cela m’avait suffisamment marquée pour avoir gardé de Hong Kong le souvenir d’une ville où spiritualité intérieure et trépidante vie extérieure pouvaient faire bon ménage.

Hélas. Voilà que soit mes souvenirs me trahissent soit la ville a quelque peu changé (Comment ? En trente ans ?), mais je n’ai pas retrouvé dans mon périple cette ambiance partielle de spiritualité qui m’avait à l’époque autant charmée que la ville elle-même. Les temples sont toujours là, je les ai bien trouvés, mais ils sont quasi vides de fidèles et m’ont semblé déconnectés de la ville qui les environne. Une sorte d’anachronisme perdu au milieu des buildings. Ils sont beaux, bien entretenus, les serpentins d’encens sont toujours là, mais l’atmosphère de piété n’y est pas tout à fait (où alors c’est moi qui n’y suis plus).

Mo Man, le temple dédié au dieu de la Littérature (Man) et à celui de la guerre (Mo) et Pak Tai, dédié au dieu de la mer valent pourtant vraiment d’être vus. Peut-être est-il temps aussi que je fasse l’effort d’essayer de connaître et comprendre cette religion taoïste pour me sentir moins étrangère à ce qui se passe là… Surtout qu’ils rajoutent à ma confusion en employant nombre de symboles et décorations bouddhiques partout. Vous me direz que c’est bien là une réflexion d’occidentale de ne pas vouloir mélanger bouddhisme et taoïsme et ranger les choses bien dans des cases, mais comment voulez-vous que je m’y retrouve s’ils se mettent à tout mélanger ?

Aller, je croise les doigts pour que les temples bouddhiques que je compte aller voir demain m’enthousiasment plus, et je vais de ce pas au théâtre pour une représentation d’Opéra de Canton… J’ai hâte !

 

DSC02465

3 Comments

  1. les photos me font penser aux temples taoïstes de Taïwan. Et comme toi, j’ai le souvenir d’une spiritualité vivante, des temples à l’incessant défilé des fidèles et à l’atmosphère de recueillement qui contraste avec le bouillonnement de la rue.

    • Je verrai demain au monastère de Po Lin. Comme c’est loin du centre ville je me demande s’il y aura de l’affluence ou non… Suspense jusqu’à demain !

  2. Je suis ravie que tu te souviennes des temples enfumés et leurs serpentins accrochés au plafond. Tes photos sont vraiment magnifiques. Merci !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :