Une visite au zoo de Shanghai

Le beau temps semble vouloir s’installer sur Shanghai, et avec la douceur et la faible pollution l’envie de nous promener au grand air fait son grand retour. Adieu donc écharpes, manteaux et frissons, et bonjour nouvelles explorations de la ville. Et puisqu’il faut bien aussi faire plaisir à nos enfants et pas uniquement les traîner au musée jusqu’à saturation nous sommes partis de bon matin pour visiter le zoo de Shanghai. Plus qu’un zoo, il s’agit d’ailleurs d’un vrai parc zoologique où les pavillons des animaux sont logés au milieu d’une vaste étendue plantée de plusieurs hectares qui offre une belle (mais longue) promenade au milieu de beaux espaces verts agrémenté d’un lac où s’ébattent cygnes et canards.

Réputé comme le plus beau zoo de Chine, il accueille tous les animaux qui peuvent ravir petits et grands : crocodiles, reptiles, singes, éléphants, girafes, zèbres, ours, lions, tigres, pandas évidemment, pingouins et tout ce que nous n’avons pas eu le temps de voir parce que nos Beautés commençaient à traîner la patte d’avoir trop marché. Bonne surprise, les animaux y semblent assez bien traités : de nombreux jeunes nés en captivité attestent qu’ils s’y sentent bien, ce qui m’a rendu la visite moralement acceptable même si certains enclos sont un peu étriqués pour leurs grands pensionnaires. Puisqu’on est en Chine, on peut aussi y trouver quelques petites choses surprenantes, comme un affreux clown à la sortie du pavillon des reptiles (du genre qu’on verrait bien s’avérer être un psychopathe dans un film d’horreur) qui semble plaire aux petits chinois mais pas du tout à Beauté Brune (« mais pourquoi tu le prends en photo maman, il est trop moche ce clown »).

Ceux qui veulent économiser leurs pas peuvent monter à bord des mini-bus qui font la navette à travers le parc. Il ne leur en coûtera qu’une attente un peu longue et une exposition de leurs tympans au mégaphones des surveillants de queue. Nous avons bien sûr choisi la marche : c’est bon pour la santé et ça fatigue nos gremlins, petit supplément toujours bon à prendre. Outre l’agréable impression de vert et de nature, l’immensité du parc permet aussi de diluer la foule et de ne presque pas ressentir l’affluence, pourtant forte en cette belle journée. Les misanthropes cherchant le tête à tête avec les animaux pourront même y venir dès 6h30, avis aux solitaires et aux insomniaques.

Notre matinée familiale eu été quasi parfaite si nous n’avions pas oublié de prendre un pique-nique avec nous. Car qui dit longue promenade, dit aussi long trajet de retour et donc enfant affamés avant d’atteindre la porte de sortie. Nous avions tout de même emmené une boite de Pringles et de l’eau, mais à quatre sur une boite de Pringles, la disette était à craindre. Nous nous sommes donc hasardés dans l’achat de quelques compléments dans l’une des fort nombreuses guérites jalonnant le parcours. Des petits pains au lait et des saucisses pour un hot-dog improvisé, une cup noodle et des glaces pour le dessert. Un festin décadent sur le papier, et une mauvaise expérience gustative à l’arrivée. Entre les petits pains mous vaguement sucrés, les saucisses sucrées-épicées-colorées-au-goût-étrange et les nouilles pas cuites, seuls les chinois semblaient se régaler. Les chinois et nos enfants : ils râlent devant une délicieuse fricassée de légumes à la chinoise mais pain pas bon + saucisse pas bonne = hot dog = miam délicieux. Et avec une glace en dessert, ils étaient aux anges. Quant à moi, l’acmé gustative de mon repas ayant consisté en les quelques chips Pringles que les enfants ont bien voulu nous laisser en pâture, je me suis bien jurée que la prochaine fois je m’offrirai un déjeuner sur l’herbe avec de bonnes choses préparées moi-même.

Aller, sans rancune pour les saucisses chinoises, l’important c’est que les enfants aient été enchantés de leur matinée. Nous avons même pu les emmener au musée d’art de Shanghai le lendemain sans qu’ils râlent devant des toiles néo-staliniennes glorifiant les efforts des poseurs de rails de transsibérien, c’est dire s’ils avaient fait le plein de good vibrations la veille. Et je suis sûre que vous avez hâte que je vous montre ça…

 

 Zoo de Shanghai (Shanghai Dong Wuyuan)  : 2381 Hongqiao Lu, métro Shanghai Zoo (ligne 10)

 

DSC04899

6 Comments

  1. Le parc est splendide ! Les enfants ont dû adorer la ballade, les animaux et la junk food !!!! Il y a aussi un troupeau de statues d’animaux dans ce zoo? Ces animaux blancs ….????

    • Et oui, il y a un endroit où ils ont mis des statues de gazelles laquées en blanc, et c’est vraiment pas mal du tout. Surprising China…

      • C’est très étonnant mais très beau ! Ça coûte moins cher en entretien …
        J’aime toujours tes citations, mais celle-ci est particulièrement drôle ! Merci.

  2. Je suis déçue de ne pas voir la photo du clown horrible ! mais le parc est vraiment vraiment beau.
    Tu devrais toujours avoir un paquet de cup noodles pas cuites dans le placard, au cas où ton MMM aurait une petite faim et toi pas le temps de cuisiner !!!
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :