SHex and the City

Il y a un truc complètement dingue pour les expats à Shanghai, c’est de profiter de la vie nocturne trépidante. Les bars branchés, les super restos, les brunchs dans les hôtels de luxe, les boîtes méga-ambiancées, le bon vin, l’alcool, et même la coke à tous les coins de bars pour les plus mordus. Bref, la Shanghai Night, ça bouge un max, c’est le top !

Enfin je vous dis ça, il parait que c’est le top, parce que s’il y a bien un truc dont je me suis (encore plus) rendu compte en arrivant ici c’est que pour ces choses là je ne suis vraiment pas « dans le move » comme disent les jeunes. D’ailleurs « dans le move », c’est sûrement un truc que disaient les jeunes il y a vingt ans, c’est dire si même ma manière d’être en dehors du move est déjà has-been. Alors d’accord, je ne figurais déjà pas parmi les héroïnes de Parix and the City avant de partir, il y avait donc assez peu de chance que je figure parmi celles de SHex and the City en arrivant ici… Mais tout de même, je dois être une des seules françaises de Shanghai à n’avoir pas mis les pieds au mythique Bar Rouge une seule fois depuis mon arrivée. Autant dire que je vis dans une grotte à Pudong. Alors parfois je me demande si après quarante et une années à être chenille je ne vais pas finir par me transformer enfin en Carrie Bradshaw ou en quelque chose d’approchant.

D’ailleurs je fais beaucoup d’efforts pour lui ressembler. Elle a trois meilleures amies pour la vie qu’elle emmène partout et j’en ai déjà deux. Elle vit à NYC et moi à SH, et SH c’est la NYC de l’Est. Elle a Big et j’ai MMM, trois lettres trois lettres. Elle a des jambes de rêve et une tignasse ondulée, et moi, et bien moi j’ai des collants opaques et une belle tignasse indomptable. Elle écrit tout le temps sur l’amour sur son ordinateur et moi j’écris tout le temps sur SH sur mon ordinateur. Elle a une super collection de Jimmy Choo et j’ai un magasin Jimmy Choo à dix minutes à pied de la maison. Elle sort dans des super bars en tenue de créateur pour boire des cocktails en riant comme une fille trop cool et moi, et moi, moi je sors deux fois l’an en robe H&M en buvant du Perrier et j’essaie de prendre l’air de la fille cool. Et en général c’est là que ça rate : je suis la fille la moins soluble dans un bar que je connaisse.

Mais ce soir, ce soir, tout cela va changer : oui ce soir je sors, je soir je vais en boîte avec des copines pour une « farewell party ». Car à Shanghai on ne fait pas de pot de départ. Et non, les pots de départ c’est ringard, c’est franchouillard, ici on fait des farewell parties comme aux States, get it ? Alors je vais mettre une super robe, mes plus hauts talons, je vais charger mes cils jusqu’à me faire un regard de biche aguicheuse, chauffer mon plus beau rire mondain et m’envoler jusqu’au 92ème étage du décapsuleur pour aller en boîte à des centaines de mètres au dessus du fleuve. Finie ma vie sans bling-bling, je vais truster le dance floor et faire tourner les têtes en buvant des mojitos, parler anglais toute la soirée et pour finir me couler dans mon lit en ricanant au côté d’un MMM qui dormira depuis des heures. Et demain matin mon éditeur ignorera ma gueule de bois pour me demander où j’en suis de mon dernier chapitre parce qu’ils n’attendent que ça pour mettre sous presse.

Et bien voilà, cette fois je crois que c’est fait : Carrie Bradshaw coule enfin dans mes veines ! C’était pas si compliqué, il suffisait juste d’un tout petit effort d’adaptation.

 

Ce texte participe à l’apéro cosmique d’Aileza. Pour lire d’autres participations cosmiques c’est par là

Photo : le Bar Rouge.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

8 Comments

  1. Tu as bien ménagé le suspense jusqu’au bout, bien joué ! Tu vas voir quand on y a goûté une fois, on ne peut plus s’en passer, je veux parler des apéros cosmiques, bien sûr 😉
    Merci pour ta participation que je n’attendais plus^^ comme quoi il ne faut jamais désespérer…
    PS : rien à voir mais j’ai bien reçu ton mail, pas encore eu le temps de lire ton texte, je regarde après le tourbillon des apéros. A+

    • C’est que je ne travaille bien que sous pression (et surtout je n’étais pas du tout sûre d’arriver à pondre quelque chose ;-))

  2. Excellent ton billet , j’adore !!!
    Mon grand plaisir à Shanghai c’est … de sortir !!! Limite je ne viendrais que pour ça, avec mes robes, mon Rimmel et tutti quanti.
    D’ailleurs c’est prévu pour septembre (avec un peu de boulot en journée pour me donner bonne conscience) ; le Glamour Bar existe toujours ? Sinon j’adore le View Bar, mais il y a sûrement de nouveaux endroits à découvrir…
    Tu vas peut-être prendre goût à la night, et tu nous « diras quoi » !

    • Et oui, c’est bien ce que je dis : je suis une extra-terrestre troglodyte à Shanghai, complètement en dehors du move 😉
      Le Glamour Bar ? Jamais entendu parler. Le View Bar ? C’est un vrai nom de bar ça, pas un générique pour désigner tous les bars ayant une vue ? Avant que je dise « quoi » à qui que ce soit je crois qu’il va falloir que je prenne de sacrés cours de rattrapage… 🙂

  3. Ta « tignasse » à toi m’a toujours fait penser à celle du mannequin (dont je ne connais plus le nom) de chez Christian Lacroix, surtout ta grande et magnifique mèche blonde (qu’elle avait aussi tu l’as compris) qui te donne un chic incomparable …. alors c’est bon ? niveau glamour, tu peux largement concurrencer CB (qui est pour moi une illustre inconnue, je vais vite aller voir sur le net pour ne pas mourir idiote!)…

    • Oh non, ne meurs pas idiote : Carrie Bradshaw est l’héroïne de l’excellentissime série Sex and the City, où les tribulations de 4 copines new yorkaises déjantées, jet setteuses, immorales et à la recherche de l’amouuuuuur. Un must 😉

  4. Have fun ! j’ai vu la photo de 4 super nanas très glamour ! BRAVO !!!!!!
    Les cours de rattrapage vont être bien agréables …..

    • Oui oui, mais piano piano, on a aussi un petit qui se lève tous les matins vers 5h en ce moment, alors les cours de rattrapages tardifs ça se paye cher 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soyez bons en calcul et validez votre commentaire :